La bourse ferme dans 4 h 2 min
  • CAC 40

    7 104,24
    -26,88 (-0,38 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 183,29
    -12,41 (-0,30 %)
     
  • Dow Jones

    32 030,11
    -530,49 (-1,63 %)
     
  • EUR/USD

    1,0890
    +0,0025 (+0,23 %)
     
  • Gold future

    1 980,30
    +30,70 (+1,57 %)
     
  • Bitcoin EUR

    25 410,18
    -546,08 (-2,10 %)
     
  • CMC Crypto 200

    603,90
    -12,04 (-1,95 %)
     
  • Pétrole WTI

    70,57
    -0,33 (-0,47 %)
     
  • DAX

    15 138,95
    -77,24 (-0,51 %)
     
  • FTSE 100

    7 498,76
    -68,08 (-0,90 %)
     
  • Nasdaq

    11 669,96
    -190,15 (-1,60 %)
     
  • S&P 500

    3 936,97
    -65,90 (-1,65 %)
     
  • Nikkei 225

    27 419,61
    -47,00 (-0,17 %)
     
  • HANG SENG

    20 049,64
    +458,21 (+2,34 %)
     
  • GBP/USD

    1,2322
    +0,0055 (+0,45 %)
     

Euronews envisage de supprimer 200 postes au sein de son siège lyonnais

PIXABAY

Les syndicats attendaient depuis plusieurs mois les détails du plan stratégique annoncé par la direction pour relancer la chaîne d'informations internationale, face à des résultats catastrophiques - environ 160 millions de pertes en dix ans et pour la seule année 2021 un résultat net de -20 millions d'euros. Jeudi, lors d'une réunion extraordinaire du CSE, "la direction a présenté un plan de licenciements massif qui prévoit 198 licenciements" d'ici octobre 2024 à Lyon - sur quelque 500 employés - dans le cadre d'un Plan de sauvegarde de l’emploi (PSE), a annoncé le SNJ dans un communiqué.

Dans un courrier interne que s'est procuré l'AFP, le directeur général Guillaume Dubois, un ancien de LCI nommé en juillet pour relancer la chaîne, a confirmé le nombre envisagé de suppressions de postes à Lyon, dans le cadre d'un "projet de redéploiement de la rédaction d’Euronews en Europe". Dans un communiqué publié jeudi soir à l'issue du CSE, la direction a précisé que le projet visait à faire de Bruxelles "le cœur névralgique du dispositif" avec la création de plus de 100 postes dont 70 journalistes sur place. Cinquante autres postes de journalistes doivent aussi être créés dans six grandes capitales européennes. Le siège social d’Euronews doit lui rester à Lyon "avec plus de 140 salariés", ajoute la direction.

Mais selon le SNJ, les employés maintenus à Lyon devront probablement quitter "au dernier trimestre 2024" l'actuel bâtiment de 10.000m² emblématique du quartier de la Confluence à (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Relocalisation : des pièces essentielles aux centrales nucléaires seront de nouveau fabriquées en France
A quoi sert cette étrange poutre au-dessus de certains avions ?
Aéronautique : de nouveaux éléments dans le crash de l’ATR Yeti Airlines
La Bourse de Paris en hausse
Solde positif pour l'emploi industriel en France mais le rythme de croissance s’essouffle