La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 385,14
    +96,81 (+1,54 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 017,44
    +64,99 (+1,64 %)
     
  • Dow Jones

    34 382,13
    +360,68 (+1,06 %)
     
  • EUR/USD

    1,2146
    +0,0062 (+0,51 %)
     
  • Gold future

    1 844,00
    +20,00 (+1,10 %)
     
  • BTC-EUR

    38 650,83
    -2 741,76 (-6,62 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 398,33
    +39,77 (+2,93 %)
     
  • Pétrole WTI

    65,51
    +1,69 (+2,65 %)
     
  • DAX

    15 416,64
    +216,96 (+1,43 %)
     
  • FTSE 100

    7 043,61
    +80,28 (+1,15 %)
     
  • Nasdaq

    13 429,98
    +304,99 (+2,32 %)
     
  • S&P 500

    4 173,85
    +61,35 (+1,49 %)
     
  • Nikkei 225

    28 084,47
    +636,46 (+2,32 %)
     
  • HANG SENG

    28 027,57
    +308,90 (+1,11 %)
     
  • GBP/USD

    1,4102
    +0,0050 (+0,36 %)
     

Ils gagnent à l'Euromillions mais ne peuvent pas toucher les 210 millions d'euros

·3 min de lecture
Un couple de jeunes Britanniques passe à deux doigts d'un jackpot de 210 millions d'euros (Photo : Gerard Bottino/SOPA Images/LightRocket via Getty Images)

Après avoir joué cinq semaines de suite les mêmes numéros à la loterie européenne, un couple britannique a cru toucher le jackpot lorsque cette combinaison est effectivement tombée. Avant de déchanter en contactant leur organisme de paris...

Difficile de mieux illustrer l'expression "ascenseur émotionnel". En l'espace de quelques minutes, un couple de jeunes Britanniques a cru voir sa vie basculer dans une autre dimension, avant de retomber brutalement sur terre dans la foulée. A l'occasion du dernier tirage de l'Euromillions vendredi 26 février, Rachel Kennedy, 19 ans, et Liam McCrohan, 21 ans, sont ainsi passés tout près d'un jackpot de 210 millions d'euros.

The Sun révèle en effet que ce couple d'étudiants résidant dans le Hertfodshire (Angleterre) avait l'habitude de jouer toujours les mêmes numéros depuis plusieurs semaines. Rachel avait même mis en place un achat automatique hebdomadaire de ticket Euromillions avec cette combinaison, via son compte personnel sur l'application Camelot, du nom de l'organisme qui gère la loterie nationale britannique, affiliée à la loterie européenne.

Le ticket de loterie refusé en raison de fonds insuffisants

Ce vendredi 26 février, ce sont donc les numéros fétiches du couple (6, 12, 22, 29, 33, 6 et 11) qui sont sortis de cette dernière. "Je suis allé sur l'application, il était écrit 'winning match' et je me suis dit : 'Oh mon Dieu, j'ai gagné', se souvient Rachel Kennedy, citée par The Sun. J'ai appelé mon petit ami Liam et ma mère dans la pièce et ils ne pouvaient pas y croire non plus, alors je me suis dit qu'il fallait que je contacte Camelot."

"J'ai appelé leur numéro en pensant que j'avais gagné 182 millions de livres (environ 210 millions d'euros, ndlr) et ils m'ont dit : 'Oui, vous avez les bons numéros mais vous n'avez pas les fonds sur votre compte pour le paiement du ticket, donc il n'a pas été accepté'", relate la jeune femme.

"J'avais déjà commencé à dépenser l'argent dans ma tête"

Pour le couple, la douche froide est instantanée. "J'étais au septième ciel quand j'ai cru avoir gagné, mais quand j'ai découvert que ce n'était pas le cas, Liam était en fait plus bouleversé que moi", tempère toutefois Rachel. "J'avais déjà commencé à dépenser l'argent dans ma tête, confirme le petit ami. Ça m'a brisé le cœur quand l'homme au téléphone nous a dit que nous n'avions pas vraiment acheté le billet."

"J'imaginais déjà la maison et la voiture de nos rêves, je crois que je m'étais un peu emballé pour être honnête, poursuit Liam McCrohan. Sur l'application, on avait vraiment l'impression d'avoir gagné parce qu'il y a une couleur orange qui indique le 'winning match'. En voyant ça et en voyant qu'il s'agissait de nos numéros habituels, je me suis dit que Rachel avait touché le jackpot."

Le couple va continuer à jouer... avec des numéros différents

C'est finalement un habitant de la Suisse qui a touché ce jackpot qui semblait destiné aux jeunes Britanniques. "Nous avons joué ces mêmes numéros pendant cinq semaines, explique Rachel Kennedy. Il y a en fait deux séries de numéros que j'utilise : l'une d'entre elles rassemble les dates d'anniversaires des membres de ma famille, mais les numéros qui sont sortis vendredi étaient des numéros aléatoires que j'avais choisis un jour et que j'utilisais depuis.

Il va désormais falloir oublier cette mésaventure des plus frustrantes et si le couple a l'intention de continuer à jouer à l'Euromillions, il a décidé de marquer le coup. "Nous n'allons absolument pas continuer à utiliser ces numéros à l'avenir, je les ai d'ailleurs déjà changés, affirme la jeune femme. Je n'ai jamais rien gagné jusqu'ici dans ma vie, nous avons juste une malchance incroyable pour ce qui est de ces choses-là." Dont acte.

Ce contenu peut également vous intéresser :