Publicité
La bourse ferme dans 6 h 7 min
  • CAC 40

    7 405,07
    -108,66 (-1,45 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 800,79
    -61,08 (-1,26 %)
     
  • Dow Jones

    39 853,87
    -504,23 (-1,25 %)
     
  • EUR/USD

    1,0850
    +0,0006 (+0,05 %)
     
  • Gold future

    2 372,70
    -43,00 (-1,78 %)
     
  • Bitcoin EUR

    59 275,24
    -1 941,71 (-3,17 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 311,72
    -26,46 (-1,98 %)
     
  • Pétrole WTI

    76,54
    -1,05 (-1,35 %)
     
  • DAX

    18 192,81
    -194,65 (-1,06 %)
     
  • FTSE 100

    8 086,52
    -67,17 (-0,82 %)
     
  • Nasdaq

    17 342,41
    -654,99 (-3,64 %)
     
  • S&P 500

    5 427,13
    -128,61 (-2,31 %)
     
  • Nikkei 225

    37 869,51
    -1 285,34 (-3,28 %)
     
  • HANG SENG

    17 004,97
    -306,08 (-1,77 %)
     
  • GBP/USD

    1,2886
    -0,0022 (-0,17 %)
     

EuroMillions : comment ces 10 collègues ouvriers ont remporté le jackpot in extremis

Pixavril/Adobe Stock

Il y a un peu plus d'une semaine, la Française des jeux (FDJ) lançait un appel pour retrouver le gagnant du jeu My Million. Avec à la clé, un million d'euros. La FDJ cherchait son gagnant depuis trois mois, plus précisément depuis le 30 juin dernier, et il ne restait que quelques jours (jusqu'au 12 septembre, 23 h 59) pour se manifester. "On ignore pourquoi le vainqueur ne s’est pas présenté pour réclamer le gain", expliquait la société auprès du Parisien. Mais finalement, cet appel, relayé dans la presse, a permis de retrouver le gagnant. Ou plutôt, les gagnants. Car quelques jours avant la date butoir, ce n'est pas une personne qui s'est manifestée, mais bien dix, une bande de collègues, explique Le Parisien.

"Cela fait quinze ans qu'on joue avec les mêmes collègues, tous les mois. Chacun met 10 €. C'est moi qui suis chargé de remplir les grilles et de valider le reçu au bureau de tabac. On n'avait jamais gagné plus de 5 €..." raconte à nos confrères un des dix ouvriers de cette société de la région parisienne. Tous sont âgés de 40 et 65 ans. Mais alors, comment ont-ils découvert, si tard, qu'ils avaient le code gagnant ? C'est le film Les Tuche, avec Jean-Paul Rouve et Isabelle Nanty qui a tout changé.

Car, mardi 5 septembre, il se trouve que le film (le premier des quatre épisodes) passe de nouveau à la télévision sur TF1. "J'adore ce film, j'ai toujours rêvé de ressentir ce que cette famille a ressenti en gagnant. Là, j'ai repensé au ticket qui traînait", se remémore auprès (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite