Marchés français ouverture 2 h 52 min
  • Dow Jones

    30 932,37
    -469,63 (-1,50 %)
     
  • Nasdaq

    13 192,35
    +72,95 (+0,56 %)
     
  • Nikkei 225

    29 569,32
    +603,31 (+2,08 %)
     
  • EUR/USD

    1,2083
    -0,0004 (-0,04 %)
     
  • HANG SENG

    29 328,38
    +348,17 (+1,20 %)
     
  • BTC-EUR

    38 502,22
    +1 209,47 (+3,24 %)
     
  • CMC Crypto 200

    928,48
    -4,66 (-0,50 %)
     
  • S&P 500

    3 811,15
    -18,19 (-0,48 %)
     

Eurofins propose une nouvelle solution de diagnostic moléculaire afin de détecter les variants B.1.1.7 (Royaume-Uni) et B.1.351 (Afrique du Sud) du SARS-CoV-2

·3 min de lecture

Eurofins Technologies (Paris:ERF) et Eurofins Genomics ont le plaisir d'annoncer le lancement de deux essais cliniques validés et destinés à l’identification en une courte période de temps, des variants B.1.1.7 (Royaume-Uni) et B.1.351 (Afrique du Sud).

L’importance croissante des variants B.1.1.7 et B.1.351 provenant de nouvelles mutations liées au SRAS-CoV-2

La propagation rapide du SRAS-CoV-2 a mis le monde en état d’alerte. Ce virus émergent appartient à un groupe de virus à ARN présentant des taux de mutations spontanées très élevés se traduisant par une capacité exceptionnelle à s'adapter rapidement à de nouveaux hôtes et environnements. Même si de nombreuses mutations aléatoires se produisant dans le génome du SRAS-CoV-2 ont été observées depuis son émergence, des rapports scientifiques récents ont identifié deux nouveaux variants du SRAS-CoV-2. Ces variants ont suscité une vigilance particulière et sont davantage alarmants en raison de leurs caractéristiques épidémiologiques préoccupantes se distinguant par des taux d'infection plus élevés et un renouvellement rapide des lignées de virus courantes.

La nouvelle lignée B.1.1.7, identifiée pour la première fois dans le sud de l'Angleterre, comporte un nombre anormalement élevé de 23 mutations. La lignée B.1.351 a tout d’abord été identifiée en Afrique du Sud. Les deux variants révèlent des mutations en différentes positions du gène S. Tout particulièrement, la mutation N501Y, observée à la fois sur les variants britannique (B.1.1.7) et sud-africain (B.1.351), semble accélérer l'infectivité.

L'émergence rapide de nouveaux variants du virus représente un défi permanent. Ainsi, Eurofins Technologies, en étroite collaboration avec Eurofins Genomics, déploie désormais des kits permettant d'identifier les plus connus actuellement. Le GSD NovaType SARS-CoV-2 Detect & ID est une RT-PCR en temps réel destinée à la détection qualitative du SARS-CoV-2, puis à l’identification des variants B.1.1.7 (Royaume-Uni) et B.1.351 (Afrique du Sud). Le produit a été validé en tant que flux de travail en deux étapes avec un dispositif de diagnostic in vitro (marqués CE) suivi d'une étape d'identification (à des fins de recherche uniquement). Les patients peuvent également choisir d'acquérir seulement le kit d'identification GSD NovaType SARS-CoV-2 ID.

Eurofins Technologies observe en continu l'émergence rapide de nouveaux variants du SARS-CoV-2 et élargira sans cesse son portefeuille afin de répondre aux nouvelles exigences.

Pour de plus amples renseignements, merci de consulter cette page.

À propos d’Eurofins – le leader mondial de la bioanalyse

Eurofins réalise des tests pour sauver des vies. Avec un effectif de plus de 50 000 employés travaillant dans un réseau de plus de 800 laboratoires répartis dans plus de 50 pays, les sociétés d'Eurofins proposent un portefeuille riche de plus de 200 000 méthodes d'analyse.

Les actions Eurofins sont cotées à Euronext Paris.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Consultez la version source sur businesswire.com : https://www.businesswire.com/news/home/20210128005601/fr/

Contacts

Pour de plus amples informations :
Rodrigo Berlie
ir@eurofins.com