La bourse est fermée
  • Dow Jones

    30 946,99
    -491,27 (-1,56 %)
     
  • Nasdaq

    11 181,54
    -343,01 (-2,98 %)
     
  • Nikkei 225

    27 049,47
    +178,20 (+0,66 %)
     
  • EUR/USD

    1,0525
    -0,0061 (-0,58 %)
     
  • HANG SENG

    22 418,97
    +189,45 (+0,85 %)
     
  • BTC-EUR

    19 356,93
    -573,33 (-2,88 %)
     
  • CMC Crypto 200

    441,05
    -9,01 (-2,00 %)
     
  • S&P 500

    3 821,55
    -78,56 (-2,01 %)
     

Euro : la politique de la BCE sera déterminante pour son maintien face au dollar

Quels facteurs pèsent aujourd’hui sur le cours de l'euro ?

En théorie, une devise reflète la valeur économique d’un pays ou d’une zone. En Argentine, l’économie va toujours très mal, le peso reste très bas et connaît une forte dévaluation. À l’inverse, en Suisse, où on observe une réelle vigueur économique et une faible inflation, la devise est également vigoureuse.

La zone euro est aujourd’hui confrontée à plusieurs chocs, qui font fléchir sa croissance et contribuent à la faiblesse de la devise. D’une part, la guerre en Ukraine, avec la question notamment de la forte dépendance au gaz russe, qui atteignait jusqu’à 55% des approvisionnements de l’Allemagne. D’autre part, la politique zéro Covid en Chine et les confinements sanitaires sur son territoire, qui vont avoir un impact économique pour la zone euro et entraîner une forte baisse des exportations européennes et mondiales vers ce pays, estimée à 140 milliards de dollars au total.

La faiblesse de l’euro s’explique-t-elle aussi par la politique de la Banque centrale européenne ?

Oui. Lorsque vous regardez l’évolution d’une monnaie, vous le faites aussi par rapport aux taux d’intérêts et, aujourd’hui, au différentiel de taux entre la zone euro et les Etats-Unis, puisque l’euro tend à se rapprocher de la parité avec le dollar. Il était à 1,035 dollar mi-mai. Il y a un retard de la zone euro et un différentiel élevé aujourd’hui des deux côtés de l’Atlantique - favorable au dollar - puisque la banque centrale américaine a déjà (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Guerre en Ukraine : Joe Biden signe la loi apportant 40 milliards de dollars d'aide en faveur de Kiev
Malentendant, l'automobiliste reçoit une amende à cause de son appareil auditif
Prêts garantis par l'État : une fraude colossale découverte au Royaume-Uni
Inflation : la "priorité" du nouveau gouvernement sera la "protection" des Français
Ligue des champions : les hôtels font exploser leurs tarifs pour la finale à Paris

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles