La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 568,82
    +87,23 (+1,35 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 109,10
    +50,05 (+1,23 %)
     
  • Dow Jones

    35 061,55
    +238,20 (+0,68 %)
     
  • EUR/USD

    1,1770
    -0,0003 (-0,02 %)
     
  • Gold future

    1 802,10
    -3,30 (-0,18 %)
     
  • BTC-EUR

    28 570,81
    +565,61 (+2,02 %)
     
  • CMC Crypto 200

    786,33
    -7,40 (-0,93 %)
     
  • Pétrole WTI

    72,17
    +0,26 (+0,36 %)
     
  • DAX

    15 669,29
    +154,75 (+1,00 %)
     
  • FTSE 100

    7 027,58
    +59,28 (+0,85 %)
     
  • Nasdaq

    14 836,99
    +152,39 (+1,04 %)
     
  • S&P 500

    4 411,79
    +44,31 (+1,01 %)
     
  • Nikkei 225

    27 548,00
    +159,80 (+0,58 %)
     
  • HANG SENG

    27 321,98
    -401,86 (-1,45 %)
     
  • GBP/USD

    1,3754
    -0,0013 (-0,10 %)
     

Euro : l’Italie largement favorite de son huitième face à l’Autriche

·1 min de lecture

Avis aux parieurs audacieux : si vous voulez gagner gros, misez sur une victoire de l’Autriche face à l’Italie, samedi à 21h en huitièmes de finale de l’Euro. Car autant le dire tout de suite, difficile de voir cette Squadra Azzurra nouvelle version, joueuse et profondément renouvelée par son sélectionneur Roberto Mancini, se faire éliminer par les Autrichiens. Mais l’Euro reste une compétition imprévisible, où les surprises en matches à élimination directe sont légion. Europe 1 vous présente ce huitième de finale qui se jouera à Londres, à Wembley. 

La grande favorite : l’Italie veut continuer sur sa lancée

L’Italie a été traumatisée par son absence à la Coupe du monde 2018, un cataclysme pour les quadruples champions du monde. Depuis trois ans, le sélectionneur Roberto Mancini a opéré de profonds changements, avec la volonté de donner une identité de jeu claire à son équipe. Et force est de constater que la recette fonctionne parfaitement jusqu’ici. Les Italiens restent sur une série de 30 matches consécutifs sans défaite, égalant un record qui date de plus de 80 ans. 

Surtout, la Squadra Azzurra a complètement tourné le dos à sa traditionnelle culture défensive pour se tourner vers un jeu offensif et plaisant. Les Italiens ont gagné leurs trois matches de poule, dont deux larges victoires 3-0 face à la Turquie et la Suisse (puis 1-0 contre le pays de Galles) qui ont enthousiasmé toute la Botte. Roberto Mancini s’appuie sur un groupe sans star mais avec des joueurs talentue...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles