La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 568,82
    +87,23 (+1,35 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 109,10
    +50,05 (+1,23 %)
     
  • Dow Jones

    35 061,55
    +238,20 (+0,68 %)
     
  • Dólar/Euro

    1,1770
    -0,0003 (-0,02 %)
     
  • Gold future

    1 802,10
    -3,30 (-0,18 %)
     
  • BTC-EUR

    28 606,60
    +773,62 (+2,78 %)
     
  • CMC Crypto 200

    786,33
    -7,40 (-0,93 %)
     
  • Pétrole WTI

    72,17
    +0,26 (+0,36 %)
     
  • DAX

    15 669,29
    +154,75 (+1,00 %)
     
  • FTSE 100

    7 027,58
    +59,28 (+0,85 %)
     
  • Nasdaq

    14 836,99
    +152,39 (+1,04 %)
     
  • S&P 500

    4 411,79
    +44,31 (+1,01 %)
     
  • Nikkei 225

    27 548,00
    +159,80 (+0,58 %)
     
  • HANG SENG

    27 321,98
    -401,86 (-1,45 %)
     
  • GBP/USD

    1,3754
    -0,0013 (-0,10 %)
     

Euro-2021 : une République tchèque très séduisante s'impose face à l'Écosse

·3 min de lecture

La République tchèque a régalé les amateurs de foot en décrochant, lundi, une belle victoire grâce à deux buts magnifiques de Patrick Schick contre l'Écosse (0-2). Après 23 ans d'absence dans un tournoi international, les Écossais ont pour leur part raté leur retour.

Pour leur grand retour en tournoi international après 23 ans d'absence depuis le Mondial-1998, les Écossais ont manqué leur entrée dans l'Euro-2021, dans le groupe D. À domicile, au stade Hampden Park à Glasgow, ils se sont inclinés, lundi 14 juin, sur le score de 0 à 2 face à une République tchèque particulièrement inspirée.

Les hommes de Steve Clarke avaient pourtant bien entamé la rencontre. Ce sont les Écossais qui se créent la première occasion à la 5e minute d'une puissante reprise de John McGinn contrée par le défenseur Tomáš Kalas. Dix minutes plus tard, c'est au tour des Tchèques de faire peur à leurs adversaires grâce à une frappe de Patrik Schick repoussée par le gardien David Marshall.

Un doublé pour Schick

Les joueurs de la "Tartan Army" répondent vite à la 18e minute avec Lyndon Dykes qui reprend un bon centre d'Andrew Robertson, mais cela passe à côté du but. Peu à peu, les Écossais marquent le coup et se font de plus en plus dominer par les Tchèques. Ils finissent par craquer juste avant la pause. Trois minutes avant le retour aux vestiaires, Patrik Schick ouvre le score d'une magnifique tête aux six mètres sur un centre ciselé livré par son coéquipier Vladimir Coufal.

En feu, l'attaquant de Leverkusen démarre la seconde période sur les mêmes bases. Il inquiète le gardien écossais dès la 46e minute, mais c'est six minutes plus tard que Patrik Schick décoche un lob de plus de 45 mètres qui trouve le chemin des filets. Un bijou qui restera certainement comme l'un des buts de cet Euro.

Les Écossais essayent alors de recoller à la marque, à l'image de Lyndon Dykes qui tente de reprendre de la tête un centre, mais sans succès (57e). À la 62e minute, l'avant-centre des Queens Park Rangers repart à l'offensive en reprenant du bout du pied un ballon aux six mètres, mais c'est une nouvelle fois bien repoussé par le gardien chèque. Lyndon Dykes pousse, mais il se heurte encore à un grand Tomáš Vaclík qui détourne sa frappe à ras de terre (66e).

Devant ses supporters, l'équipe au tartan fait preuve de volonté pour faire basculer la rencontre, mais les Tchèques tiennent bon jusqu'au coup de sifflet final. Patrik Schick a même l'occasion d'inscrire un triplé à la 81e minute d'un tir à ras de terre dans la surface, mais sa frappe s'écrase sur le gardien écossais. Dans les arrêts de jeu, son coéquipier Michael Krmencik est également proche d'infliger une correction à l'Écosse d'une belle frappe croisée, mais David Marshall est bien placé pour la détourner.

Grâce à ce succès, la République tchèque prend la tête du groupe D, devant l'Angleterre qui a battu, dimanche, la Croatie (1-0).

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles