La bourse ferme dans 3 h 10 min
  • CAC 40

    6 662,63
    +53,32 (+0,81 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 126,84
    +23,81 (+0,58 %)
     
  • Dow Jones

    34 930,93
    -127,59 (-0,36 %)
     
  • EUR/USD

    1,1878
    +0,0031 (+0,26 %)
     
  • Gold future

    1 830,90
    +26,30 (+1,46 %)
     
  • BTC-EUR

    33 405,57
    -1 108,18 (-3,21 %)
     
  • CMC Crypto 200

    930,02
    +0,09 (+0,01 %)
     
  • Pétrole WTI

    72,78
    +0,39 (+0,54 %)
     
  • DAX

    15 649,87
    +79,51 (+0,51 %)
     
  • FTSE 100

    7 083,17
    +66,54 (+0,95 %)
     
  • Nasdaq

    14 762,58
    +102,01 (+0,70 %)
     
  • S&P 500

    4 400,64
    -0,82 (-0,02 %)
     
  • Nikkei 225

    27 782,42
    +200,76 (+0,73 %)
     
  • HANG SENG

    26 315,32
    +841,44 (+3,30 %)
     
  • GBP/USD

    1,3962
    +0,0053 (+0,38 %)
     

Euro-2021 : les Pays-Bas surclassent l'Autriche et filent en huitième de finale

·3 min de lecture

Les Pays-Bas de Memphis Depay ont remporté logiquement leur confrontation face à l'Autriche (2-0). Avec deux victoire et six points, ils prennent la tête du groupe C et sont déjà qualifiés pour les huitièmes de finale de l'Euro.

Déjà vainqueurs de l'Ukraine, les Pays-Bas se sont qualifiés pour les huitièmes de finale de l'Euro-2021 de football grâce à leur victoire 2-0 face à l'Autriche. Depay et Dumfries ont inscrit les buts de la victoire dans un match à sens unique.

Dans la Johann-Cruyff Arena, Franck De Boer avait fait le choix de reconduire son système en 3-5-2 qui fait hurler les puristes bataves. Ces derniers ne jurent que par le 4-3-3 popularisé par celui qui a donné son nom au stade et la génération dorée des années 1970. Toujours est-il que ce dispositif, qui fonctionne sans ailiers nominaux mais avec deux pointes, Depay et Weghorst, fait débat, il n’en reste pas moins efficace en ce début de match. Les Néerlandais monopolisent le ballon et l’Autriche en est réduite à un pressing physique et des contacts rugueux.

La mécanique bien huilée des Oranjes

L’Autriche affiche vite ses limites face à la maîtrise des Pays-Bas. Le capitaine David Alaba est contraint à la faute sur Dumfries. La VAR avertit l’arbitre israélien du penalty. Memphis Depay tire en force dans le petit filet à la droite du gardien. Imparable (1-0, 11e).

Les Oranjes montrent leur supériorité dans cette première période. Sur une longue touche de Dumfries, la défense autrichienne est à la dérive. Depay en profite pour tenter sa chance du droit et trouve le petit filet extérieur du but autrichien (24e).

En fin de seconde mi-temps, alors que les Autrichiens semblent reprendre des couleurs, les Néerlandais manquent de les punir sur un contre. Memphis Depay rate l’occasion de faire le break à la conclusion d’une action de Van Aanholt et de Weghorts (40e).

La seconde période débute de la même manière que la première : une nette domination des Oranjes. Au terme d'un mouvement offensif, Wijnaldum tente sa chance des 20 m dans l'axe. Sa frappe est contrée par Dragovic (49e).

Quelques minutes plus tard, Depay est à l'exécution d'un corner. Au deuxième poteau, Weghorst remet de la tête à de De Vrij qui y va de son coup de casque. Bachmann repousse d'une parade réflexe. De Ligt, en embuscade, reprend. C'est repoussé in extremis par un pied autrichien (61e).

Enfin, sur un contre finement mené, Depay trouve Malen à la limite du hors-jeu. L'attaquant du PSV Eindhoven fixe Bachmann et sert sur sa droite Dumfries qui conclut facilement du droit (2-0, 67e).

L'Autriche ne trouve pas les clés du système néerlandais. Malgré un missile d'Alaba qui frôle la cage de Stekelenburg, "Das Team" ne réduit pas la marque et s'incline logiquement.

Franck De Boer peut jubiler. Malgré les critiques contre son système, ses Oranjes sont d'ores et déjà qualifiés pour les huitièmes de finale. Quant à l'Autriche, elle a toujours son destin en main face à l'Ukraine, vainqueur plus tôt dans la journée de la Macédoine du Nord (2-1).

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles