La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 930,93
    -127,59 (-0,36 %)
     
  • Nasdaq

    14 762,58
    +102,01 (+0,70 %)
     
  • Nikkei 225

    27 581,66
    -388,56 (-1,39 %)
     
  • EUR/USD

    1,1850
    +0,0024 (+0,20 %)
     
  • HANG SENG

    25 473,88
    +387,45 (+1,54 %)
     
  • BTC-EUR

    33 767,45
    +1 357,58 (+4,19 %)
     
  • CMC Crypto 200

    935,45
    +5,52 (+0,59 %)
     
  • S&P 500

    4 400,64
    -0,82 (-0,02 %)
     

Euro-2021 : l'Allemagne a peur du vide face au champion portugais

·3 min de lecture

Défaits par les champions du monde français lors du premier match, l'Allemagne se mesure au champion d'Europe portugais samedi. Dans ce groupe F très relevé, la Nationalmannschaft, en plein doute, doit réagir pour ne pas davantage hypothéquer ses chances de passer le premier tour. Mais attention : en face, Cristiano Ronaldo est en mission.

Dans une poule réunissant le champion du monde en titre, son prédécesseur et le champion d'Europe en titre, les chocs sont nombreux, et le droit à l'erreur quasi interdit. La première journée du groupe D a vu un cador mettre un genou à terre : avec cette défaite concédée à l’Allianz-Arena contre l'équipe de France mardi (0-1), l'Allemagne se retrouve dos au mur avant de se mesurer au Portugal, samedi 19 juin.

Dans cet Euro où les quatre meilleurs troisièmes sont qualifiés pour les huitièmes de finale, rien ne sera joué avant la dernière journée, avec les calculs d'apothicaire qui s'imposeront. Mais les Allemands ont tout intérêt à rebondir dès samedi pour ne pas se laisser engloutir par le doute, comme il y a trois ans.

"Garder la tête haute"

Outre-Rhin, le spectre du désastre russe reste dans les mémoires. Champions du monde en titre, les hommes de Joachim Löw avaient pris la porte dès le premier tour du Mondial 2018, avec un bilan d’une victoire pour deux défaites, et une piteuse dernière place dans un groupe qui semblait à sa portée (Corée du Sud, Mexique, Suède). Pareil fiasco était inédit pour la Nationalmannschaft depuis 1978.

La campagne en Russie avait commencé avec une défaite face au Mexique. Inévitablement, la contre-performance face aux Français au début de cet Euro réveille les mauvais souvenirs. Ce revers "a fait mal", a reconnu Emre Can jeudi. Il accrédite les doutes émis dans la presse allemande à propos de la sélection nationale.

Du talent, cette équipe n'en manque pas. Le mur Manuel Neuer, les jeunes Kai Havertz et Timo Werner, le métronome Joshua Kimmich ou encore le revenant Thomas Müller comptent parmi les nombreux Allemands qui ont porté le Bayern Munich et Chelsea jusqu'au sacre en Ligue des champions ces deux dernières saisons. Il faudra y ajouter le mental pour défier les Lusitaniens. "Nous avons zéro point, mais nous devons quand même garder la tête haute. Il y a encore six points à aller chercher, on doit se concentrer sur ça", a martelé le taulier Toni Kroos.

Ronaldo chasse le record de Daei

Du côté du Portugal, l'ambiance est bien moins pesante. Les champions d'Europe ont longtemps buté sur la Hongrie, le Petit Poucet du groupe, lors de la première journée. Mais le verrou a sauté dans les dernières minutes et la Seleçao s'est imposée largement (3-0), prenant au passage la première place à la faveur d’une meilleure différence de buts que la France. Avec une victoire à Munich samedi, les joueurs de Fernando Santos composteraient leur billet pour les huitièmes de finale.

Grand artisan de ce succès inaugural, Cristiano Ronaldo porte toujours le Portugal. À 36 ans, l'attaquant repousse sans cesse les limites. Son doublé face aux Hongrois a fait de lui le meilleur buteur de l'histoire de l'Euro avec 11 réalisations (2 en 2004, 1 en 2008, 3 en 2012, 3 en 2016, 2 en 2021). Il a effacé des tablettes le Français Michel Platini et ses 9 buts lors du seul Euro 1984. Et CR7 pourrait s'emparer d'un nouveau record face à l'Allemagne.

Avec 106 buts en 176 capes, Cristiano Ronaldo fond sur Ali Daei, la légende du football iranien. Ce dernier est le meilleur buteur de l'histoire des sélections nationales, avec 109 réalisations en 149 matches. Mais depuis quelques années, il s’attend à voir le Portugais le surpasser. Ce moment est peut-être imminent, d'autant plus que Cristiano Ronaldo est très efficace contre Manuel Neuer. L’attaquant l’a déjà trompé à neuf reprises, dont un triplé en 2017 en Ligue des champions, quand il portait le maillot du Real Madrid et que le portier gardait la cage du Bayern.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles