Marchés français ouverture 8 h 26 min
  • Dow Jones

    33 823,45
    -210,22 (-0,62 %)
     
  • Nasdaq

    14 161,35
    +121,67 (+0,87 %)
     
  • Nikkei 225

    29 018,33
    -272,68 (-0,93 %)
     
  • EUR/USD

    1,1918
    -0,0083 (-0,69 %)
     
  • HANG SENG

    28 558,59
    +121,75 (+0,43 %)
     
  • BTC-EUR

    31 720,85
    -932,69 (-2,86 %)
     
  • CMC Crypto 200

    938,66
    -31,22 (-3,22 %)
     
  • S&P 500

    4 221,86
    -1,84 (-0,04 %)
     

Euro 2021: les footballeurs sont-ils trop payés, un vrai cliché?

·2 min de lecture

Ce cliché populiste a la vie dure. A l'occasion de l'Euro 2021, vous l'entendrez à coup sûr autour de vous. Challenges démonte ce cliché ce mercredi 9 juin à 17h30 sur Twitch.

"Si j'étais aussi bien payé, je jouerai mieux qu'eux." Nul doute que vous entendrez ce propos de comptoir à l'occasion de l'Euro 2021 qui débute ce 11 juin. Nous avons décidé de nous emparer du débat ce mercredi 9 juin à 17h30 sur Twitch avec des experts afin de faire avancer le débat. Et de donner enfin des arguments rationnels aux deux camps. Pascal Boniface, directeur de l'Iris (Institut des relations internationales et stratégiques) et Pierre Rondeau, économiste du sport, répondront à vos questions sur le sujet.

Car c'est un classique des matchs regardés en famille ou entre amis. Un indémodable de machine à café. La prime de victoire des Bleus risque encore de créer des débats. Les joueurs de l'équipe de France se partagent 30% de la dotation globale versée par l’UEFA. Dans le détail, l'UEFA va verser une enveloppe de 371 millions d’euros répartis sur l’ensemble des 24 équipes engagées lors de la phase de groupes. Chaque pays qualifié touchera donc au minimum 9,25 millions d’euros. Une somme qui gonflera selon le parcours de chaque équipe. Une victoire en phase de groupes rapporte 1,5 million supplémentaire. Un match nul 750.000 euros.

350.000 euros par joueur en cas de victoire

En cas de qualification pour les huitièmes de finale, la FFF percevra 2 millions d’euros en plus, puis 3,5 millions si les Bleus accèdent aux quarts de finale, 5 millions de plus en cas de demie. Si la France remporte la compétition, elle touchera un chèque de 10 millions en plus, contre un chèque de 7 millions d’euros si elle échoue en finale. Ainsi, si les Bleus réalisent un parcours sans faute, la Fédération française empochera 34 millions d’euros. Dans ce cas de figure, les 26 joueurs se partageront 10,2 millions d’euros. Soit un peu moins de 400.000 euros chacun, auquel il faut également retrancher la part laissée par les joueurs aux autres membres du staff, ce qui situerait la prime finale de chacun aux alentours de 350.000 euros.

Ce sera moins qu'en 2018 avec la coupe du monde vi[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles