Marchés français ouverture 6 h 52 min
  • Dow Jones

    35 457,31
    +198,70 (+0,56 %)
     
  • Nasdaq

    15 129,09
    +107,28 (+0,71 %)
     
  • Nikkei 225

    29 215,52
    +190,06 (+0,65 %)
     
  • EUR/USD

    1,1639
    +0,0001 (+0,01 %)
     
  • HANG SENG

    25 787,21
    +377,46 (+1,49 %)
     
  • BTC-EUR

    55 148,46
    +1 542,81 (+2,88 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 487,33
    +23,98 (+1,64 %)
     
  • S&P 500

    4 519,63
    +33,17 (+0,74 %)
     

#EtudiantsSansMaster: quelles solutions face à l'angoisse des étudiants?

·2 min de lecture

Alors que la rentrée universitaire a déjà commencé depuis plusieurs semaines pour certains, plus de 7.000 étudiants refusés en master ont saisi universités et rectorats pour poursuivre leurs études. Face à ce phénomène assez récent qui risque de s'amplifier, des solutions pourraient améliorer la donne.

7.400. C'est le nombre d'étudiants qui ont saisi universités et rectorats après avoir été refusés en master cette année. Parmi eux, seuls 2.400 auraient reçu une proposition. La colère gronde partout en France ces derniers mois. devant le rectorat mi-septembre. Une pétition mise en ligne au début de l'été interpellant la ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche . A Angers (Maine-et-Loire), une étudiante a même , faute de place. Sur les réseaux sociaux, le hashtag #EtudiantsSansMaster se progage comme une traînée de poudre.

Les témoignages affluent. "Refusée au mois de septembre pour résultat insuffisant alors qu’on est sur liste d’attente depuis juin + refusée après saisine pour capacité d’accueil atteinte on adore le "droit d’accès au master 1", écrit une étudiante. "Actuellement en train de devoir chercher un travail pour septembre parce que j’ai pas de master donc pas de bourse pour payer mon loyer, la sélection en M1 a des conséquences" lit-on encore. "Avoir 5 étudiants qui attendent devant mon amphi, les larmes aux yeux, pour me supplier de les prendre dans le M1 droit des affaires, car ils n'ont pas d'affectation, malgré une moyenne en Licence correcte... C'est cela aussi la rentrée désormais", tweetait pour sa part le 15 septembre une maître de conférences en droit privé à l’Université de Toulon.

4.400 places supplémentaires

Face à la polémique, Frédérique Vidal la ministre de l'Enseignement supérieur a annoncé l'ouverture de 4.400 places supplémentaires en particulier dans les filières les plus en tension (droit, sciences et technologies et sciences humaines). Mais la ministre le martèle: "À ce jour, les universités proposent 170.000 places en master, pour environ 150[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles