La bourse ferme dans 7 h 22 min
  • CAC 40

    6 515,68
    +43,33 (+0,67 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 749,48
    +24,09 (+0,65 %)
     
  • Dow Jones

    32 803,47
    +76,67 (+0,23 %)
     
  • EUR/USD

    1,0207
    +0,0020 (+0,19 %)
     
  • Gold future

    1 794,30
    +3,10 (+0,17 %)
     
  • BTC-EUR

    23 326,08
    +614,61 (+2,71 %)
     
  • CMC Crypto 200

    552,48
    +17,26 (+3,22 %)
     
  • Pétrole WTI

    89,17
    +0,16 (+0,18 %)
     
  • DAX

    13 657,30
    +83,37 (+0,61 %)
     
  • FTSE 100

    7 462,55
    +22,81 (+0,31 %)
     
  • Nasdaq

    12 657,55
    -63,04 (-0,50 %)
     
  • S&P 500

    4 145,19
    -6,75 (-0,16 %)
     
  • Nikkei 225

    28 249,24
    +73,37 (+0,26 %)
     
  • HANG SENG

    20 024,17
    -177,77 (-0,88 %)
     
  • GBP/USD

    1,2102
    +0,0032 (+0,26 %)
     

Etudiant : Alléger son budget logement

Encore quelques semaines d’attente avant les résultats du baccalauréat. Si vous envisagez de quitter le nid familial pour vos études, profitez de ce répit pour vous informer sur les différentes aides existantes. Pour des milliers de bacheliers parmi les 2,97 millions de nouveaux étudiants attendus à la prochaine rentrée, ces solutions allégeront le budget logement de centaines d’euros. APL adaptées, si vous êtes étudiant Selon l’Observatoire de la vie étudiante (OVE), 59% des étudiants «décohabitants» perçoivent des aides publiques pour le logement pour un montant mensuel moyen de 169 euros. Sous le sigle APL, on distingue pour les étudiants deux prestations : l’allocation logement à caractère social (ASL) si le propriétaire n’a pas signé de convention avec l’État – c’est le cas le plus fréquent –, et l’aide personnalisée au logement (APL) pour un logement conventionné, comme les HLM par exemple. Pour y prétendre, l’étudiant doit juste prouver son statut. Nul besoin de justifier de ressources, ni des revenus de ses parents. «Qu'ils aient un petit boulot ou non ne change rien car les ressources des étudiants pour le calcul des aides sont fixées forfaitairement chaque année par arrêté, soit 7.800 euros de revenus et ressources pour un étudiant non boursier et 6.300 euros pour un boursier cette année, précise Cédric Marquet, conseiller à la Caisse nationale des allocations familiales. Ensuite le forfait alloué évolue selon la nature du logement.» N’hésitez pas à faire des simulations sur le site de la Caisse d’allocations familiales (caf.fr) car il faut prendre en compte le fait qu'un étudiant allocataire n’est plus rattaché au foyer fiscal des parents. Le logement doit être décent et constituer la résidence principale au moins huit mois par an. Une précision qui a son importance : «Il ne peut appartenir ni à Cliquez ici pour lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles