Marchés français ouverture 7 h 58 min
  • Dow Jones

    33 999,04
    +18,72 (+0,06 %)
     
  • Nasdaq

    12 965,34
    +27,22 (+0,21 %)
     
  • Nikkei 225

    28 942,14
    -280,63 (-0,96 %)
     
  • EUR/USD

    1,0090
    -0,0002 (-0,02 %)
     
  • HANG SENG

    19 763,91
    -158,54 (-0,80 %)
     
  • BTC-EUR

    23 140,30
    -163,22 (-0,70 %)
     
  • CMC Crypto 200

    558,74
    +1,01 (+0,18 %)
     
  • S&P 500

    4 283,74
    +9,70 (+0,23 %)
     

Etienne Mingot : « les données aident à optimiser l’efficacité des voitures électriques »

Le marché de la voiture électrique est en plein essor. Le dernier Global EV Outlook de l’Agence internationale de l’énergie (AIE) le confirme. Dans le monde, les ventes de voitures électriques ont doublé en 2021. Elles ont atteint un niveau record de 6,6 millions. Soit environ 10 % de l’ensemble des voitures vendues dans le monde. Ce qui porte à quelque 16,5 millions le nombre de voitures électriques qui circulent sur les routes de la planète. C’est trois fois plus qu’en 2018.

Selon Fatih Birol, le directeur exécutif de l’AIE, « peu de domaines de la nouvelle économie mondiale de l’énergie sont aussi dynamiques que celui des véhicules électriques ». Grâce à des prix en baisse. En Chine, le prix médian d’une voiture électrique n’est désormais que de 10 % supérieur à celui d’une voiture thermique. Même s’il faut noter qu’ailleurs, il reste encore d’environ 50 % plus élevé. Et que déjà, le prix du lithium, un constituant clé des batteries de nos voitures électriques, a été multiplié par sept entre début 2021 et mai 2022. Ce qui laisse craindre une stagnation, voire un recul du marché dans les mois à venir.

Le marché est également tiré par les plans d’électrification de leurs flottes mis en œuvre par les constructeurs. Fin 2021, les automobilistes avaient le choix entre pas moins de 450 modèles différents. Cinq fois plus qu’en 2015. Autre levier, celui des dépenses publiques en subventions et en incitations. Elles ont doublé en 2021. Pour atteindre près de 30 milliards de dollars. « C’est notamment ce qui a poussé le marché des PHEV en France. Une politique fiscale extrêmement favorable », souligne Etienne Mingot, spécialiste des enjeux liés aux nouvelles mobilités chez Targa Telematics, une entreprise qui propose des solutions intelligentes pour les véhicules connectés.

> Lire la suite sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles