La bourse est fermée
  • Dow Jones

    31 468,44
    -32,24 (-0,10 %)
     
  • Nasdaq

    11 543,90
    -63,72 (-0,55 %)
     
  • Nikkei 225

    26 871,27
    +379,30 (+1,43 %)
     
  • EUR/USD

    1,0589
    +0,0030 (+0,29 %)
     
  • HANG SENG

    22 229,52
    +510,46 (+2,35 %)
     
  • BTC-EUR

    19 595,84
    -586,99 (-2,91 %)
     
  • CMC Crypto 200

    451,91
    -9,89 (-2,14 %)
     
  • S&P 500

    3 904,58
    -7,16 (-0,18 %)
     

Ethereum Name Service (ENS) : tout comprendre à la plateforme décentralisée du Web3 et de la blockchain

L’Ethereum Naming Service, ou ENS, est l’équivalent du DNS pour la blockchain, et pour le Web3. C’est surtout l’un des services les plus populaires sur Internet depuis quelques semaines.

Le 28 avril 2022, il s’est passé quelque chose d’inattendu dans le monde des NFT : les fameux Bored Ape Yacht Club, la collection la plus prisée du monde, ont enregistré sur OpensSea un volume de ventes inférieur à celui de l’Etherum Name Service. La nouvelle, rapportée par CoinDesk, a étonné : l’ENS n’était pas connu pour déchainer les foules. Mais le service a une popularité croissante dans la communauté, qui ne sort pas de nulle part.

L’ENS, qui a été créé en 2017, n’est pas un nouveau venu sur la scène des NFT. Mais avec l’émergence de ces jetons non fongibles, de la blockchain, du métaverse et du Web3, le service devient de plus en plus important et pourrait bien être sous peu indispensable.

blockchain (1)
blockchain (1)

Qu’est-ce que l’Ethereum Name Service ?

Concrètement, l’ENS est un service de gestion de noms de domaines — comme les DNS (Domain Name System) « classiques » actuellement en utilisation sur Internet. Ces DNS servent à associer les adresses IP à des noms de domaines lisibles par des humains : l’adresse www.numerama.com est compréhensible,

[Lire la suite]

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles