La bourse ferme dans 5 h 49 min
  • CAC 40

    5 773,89
    -9,52 (-0,16 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 348,25
    -0,35 (-0,01 %)
     
  • Dow Jones

    29 590,41
    -486,29 (-1,62 %)
     
  • EUR/USD

    0,9672
    -0,0016 (-0,16 %)
     
  • Gold future

    1 653,20
    -2,40 (-0,14 %)
     
  • BTC-EUR

    19 815,31
    -51,55 (-0,26 %)
     
  • CMC Crypto 200

    438,57
    -5,96 (-1,34 %)
     
  • Pétrole WTI

    78,29
    -0,45 (-0,57 %)
     
  • DAX

    12 269,47
    -14,72 (-0,12 %)
     
  • FTSE 100

    6 995,56
    -23,04 (-0,33 %)
     
  • Nasdaq

    10 867,93
    -198,87 (-1,80 %)
     
  • S&P 500

    3 693,23
    -64,76 (-1,72 %)
     
  • Nikkei 225

    26 431,55
    -722,28 (-2,66 %)
     
  • HANG SENG

    17 855,14
    -78,13 (-0,44 %)
     
  • GBP/USD

    1,0732
    -0,0125 (-1,15 %)
     

Etats-Unis : Revers pour Donald Trump, le ministère de la Justice autorisé à accéder aux documents classifiés

/AP/SIPA

NOPE - Un tribunal fédéral a estimé que l'ex-président n'avait pas apporté de preuve qu'il avait déclassifié les documents saisis à son domicile

C’est une décision cinglante. Un tribunal fédéral s’est prononcé mercredi en faveur du ministère de la Justice (DOJ), l’autorisant à accéder à la centaine de documents classifiés saisis chez Donald Trump. Un revers pour l’ancien président qui a obtenu la nomination d’un expert indépendant chargé de passer en revue les milliers de documents saisis par la police fédérale, ce qui empêchait jusque-là les enquêteurs fédéraux de les examiner.

Le panel de trois magistrats a retoqué une décision très critiquée d’une juge de Floride, qui avait empêché le DOJ d’accéder aux documents, assurant qu’il y avait des doutes sur leur caractère classifié. Mais comme de nombreux experts l’avaient suggéré, le fait que ces documents aient un tampon « classifié » ou « top secret » est une preuve suffisante, estiment les trois juges. « Le plaignant (Donald Trump) a suggéré qu’il avait peut-être déclassifié ces documents quand il était président. Mais le dossier ne comprend aucune preuve que ces documents ont été déclassifiés », écrivent les magistrats.

La déclassification par la pensée

« J’ai tout déclassifié », a certifié Donald Trump sur Fox News, mercredi soir, l’assurant : « Il n’y a pas de processus, si vous êtes le président, vous pouvez déclassifier juste en dis(...) Lire la suite sur 20minutes