Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    8 094,97
    -7,36 (-0,09 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 035,41
    -2,19 (-0,04 %)
     
  • Dow Jones

    39 069,59
    +4,33 (+0,01 %)
     
  • EUR/USD

    1,0850
    +0,0032 (+0,29 %)
     
  • Gold future

    2 335,20
    -2,00 (-0,09 %)
     
  • Bitcoin EUR

    63 689,44
    +210,17 (+0,33 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 453,56
    -14,54 (-0,99 %)
     
  • Pétrole WTI

    77,80
    +0,93 (+1,21 %)
     
  • DAX

    18 693,37
    +2,05 (+0,01 %)
     
  • FTSE 100

    8 317,59
    -21,64 (-0,26 %)
     
  • Nasdaq

    16 920,79
    +184,76 (+1,10 %)
     
  • S&P 500

    5 304,72
    +36,88 (+0,70 %)
     
  • Nikkei 225

    38 646,11
    -457,11 (-1,17 %)
     
  • HANG SENG

    18 608,94
    -259,77 (-1,38 %)
     
  • GBP/USD

    1,2739
    +0,0041 (+0,32 %)
     

Etats-Unis : révélations explosives au Sénat sur la sécurité des avions Boeing

John McArthur - Unsplash

Une commission d'enquête a organisé cette audition après avoir «obtenu des informations d'un lanceur d'alerte concernant le groupe Boeing, l'accusant de défaillances de production alarmantes et dangereuses 'qui créent des risques sécuritaires potentiellement catastrophiques'», écrivent les sénateurs démocrate Richard Blumenthal et républicain Ron Johnson, dans un courrier adressé le 19 mars au patron de l'avionneur. Ce dernier, Dave Calhoun, avait été prié de participer à cette audition. Mais il ne figure pas dans la liste des témoins diffusée lundi. «Boeing comprend l'importance des responsabilités de la commission en terme de supervision et nous coopérons à cette enquête», a réitéré le groupe pendant plusieurs jours, affirmant avoir «offert de fournir documents, témoignages et briefings techniques».

Cette audition se tient après que Sam Salehpour, ingénieur qualité chez Boeing depuis une dizaine d'années, a contacté notamment l'Agence américaine de régulation de l'aviation civile (FAA) au sujet de la sécurité du Dreamliner et du 777. Il affirme que le constructeur a «de manière répétée, ignoré des inquiétudes graves concernant la sécurité et le contrôle qualité dans la construction des 787 et des 777», selon un courrier du 17 janvier, adressé par ses avocates au patron de la FAA, Mike Whitaker. «Notre client a identifié d'importants points de préoccupation en matière de sécurité et a fait tout son possible pour attirer l'attention des responsables de Boeing», poursuit ce courrier, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

La BCE avertit que la route vers une inflation de 2% sera «cahoteuse»
Derichebourg : avertissement sur résultats, la cyberattaque de 2023 plombe les comptes
Société générale : amende pour «manquements très sérieux» dans la lutte contre le blanchiment
CAC 40 : la Bourse de Paris attentiste, la réponse d'Israël face à l'Iran scrutée
Bourse : la hausse du pétrole et de l'inflation va-t-elle plomber le CAC 40 ?