Marchés français ouverture 3 h 34 min

Les Etats-Unis prêts à prendre le contrôle de Nokia et Ericsson pour contrer Huawei sur la 5G

1 / 2

Les Etats-Unis prêts à prendre le contrôle de Nokia et Ericsson pour contrer Huawei sur la 5G

Les Etats-Unis ont créé la surprise jeudi en évoquant l'idée de prendre le contrôle des équipementiers de télécommunications Nokia et Ericsson pour stopper le chinois Huawei dans la 5G et endiguer les risques d'espionnage prêtés à Pékin.

La proposition est venue du ministre américain de la Justice, Bill Barr, lors d'un colloque sur les dangers que représente la Chine. Si les Etats-Unis avaient déjà émis l'idée d'aider financièrement les deux sociétés, la question d'un contrôle du capital n'avait jamais été évoquée publiquement.

Pour répondre aux inquiétudes sur un espionnage, certains ont proposé que les Etats-Unis "prennent le contrôle (du finlandais Nokia et/ou du suédois Ericsson) soit directement, soit à travers un consortium d'entreprises privées américaines et alliées" et "nos plus proches alliés et nous-mêmes devons certainement envisager cette approche activement", a lancé M. Barr, dans un long discours dénonçant ce qu'il voit comme les turpitudes du régime communiste.

Pas de commentaires…

Les Etats-Unis mènent une intense campagne depuis de longs mois pour tenter de convaincre leurs alliés de leur emboîter le pas: bannir Huawei des futurs réseaux 5G. Du côté d'Ericsson, on indique sobrement: "nous ne souhaitons pas commenter". Nokia n'a pas réagi dans l'immédiat.

Pour M. Barr, les deux entreprises nordiques sont les seules aujourd'hui capables de concurrencer Huawei. "L'inquiétude principale par rapport à...

Lire la suite sur BFM Business

A lire aussi