La bourse ferme dans 1 min

Etats-Unis : pourquoi les entreprises s'opposent aux liaisons entre salariés

Le récent débarquement du patron de McDonald's rappelle qu'aux Etats-Unis, les entreprises, échaudées par le mouvement #MeToo, encadrent de plus en plus les liaisons entre leurs employés. "Afin d'éviter des situations qui pourraient avoir un impact négatif sur le cadre de travail, les employés qui ont un lien hiérarchique direct ou indirect n'ont pas le droit de nouer une relation sentimentale ou sexuelle", édicte le géant du fast-food McDonald's dans son règlement intérieur. Dans une préface, son directeur général Steve Easterbrook évoque les "responsabilités légales et éthiques" des salariés du groupe, sous une photo de lui tout sourire. Dimanche, il a été limogé pour ne pas en avoir tenu compte et s'être trop rapproché d'un ou une subordonnée. "Une erreur", a-t-il reconnu.

Cela fait longtemps que les plus grandes entreprises américaines, notamment, ont adopté des "codes de conduite" sur les relations entre leurs employés, parfois appelés "politiques de fraternisation", explique à l'AFP Julie Moore, avocate en droit du travail et spécialiste de ces questions. En 2013, 42% des employés américains travaillaient dans une entreprise ayant ce type de règles, d'après une étude du réseau des professionnels des ressources humaines (Society for human resources management).

>> A lire aussi - Harcèlement sexuel au travail : que faire ?

Leur but: minimiser le risque de harcèlement sexuel, mais aussi lutter contre le favoritisme, les conflits d'intérêts, les tensions en interne et dans une société puritaine, préserver "la morale" dans l'entreprise, énumère Mme Moore. Jusqu'en 2017, ces règlements n'étaient pas toujours appliqués scrupuleusement et les salariés n'étaient pas forcément formés à les prendre en compte. "Les entreprises font plus attention aujourd'hui à cause du bruit généré par le mouvement #MeToo", de lutte contre le harcèlement sexuel né il y a deux ans, souligne l'avocate. Pour elle, "les liaisons et le harcèlement sexuel vont de pair, car si une histoire finit mal,

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Pourquoi l’emploi résiste aux Etats-Unis, malgré un contexte compliqué pour l’économie
Le plongeon de l’industrie aux Etats-Unis, une alerte pour les actions ?
Un premier café cannabis ouvre ses portes aux Etats-Unis
La finance, nouveau front dans la guerre ouverte entre les Etats-Unis et la Chine ?
Les taxes sur Airbus font chuter les actions des compagnies aériennes aux Etats-Unis