La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 934,55
    -123,97 (-0,35 %)
     
  • Nasdaq

    14 713,43
    +52,85 (+0,36 %)
     
  • Nikkei 225

    27 581,66
    -388,56 (-1,39 %)
     
  • EUR/USD

    1,1819
    -0,0007 (-0,06 %)
     
  • HANG SENG

    25 473,88
    +387,45 (+1,54 %)
     
  • BTC-EUR

    33 986,34
    +1 772,97 (+5,50 %)
     
  • CMC Crypto 200

    941,60
    +11,67 (+1,25 %)
     
  • S&P 500

    4 394,67
    -6,79 (-0,15 %)
     

Etats-Unis : plusieurs projets de lois pour réguler les Gafa approuvés par une commission parlementaire

·1 min de lecture

La menace se précise à l'horizon des géants des technologies, après l'approbation de projets de lois, mercredi 23 juin, par une commission parlementaire américaine visant à faire rentrer dans le rang Google, Apple, Facebook et Amazon, les fameux Gafa accusés d'abus de position dominante. La commission judiciaire va recommander au Parlement une proposition de loi qui imposera la "portabilité" des données et l'"interopérabilité" des services. Les utilisateurs de Facebook pourraient alors plus facilement quitter le réseau social, emmenant avec eux leurs contacts et infos personnelles. "Si vous ne pouvez pas déplacer vos informations, vous êtes prisonnier de la plateforme", a argumenté la démocrate Zoe Lofgren.

Ce projet "aide à libérer la place de marché numérique de la mainmise de l'industrie toute puissante de la tech", s'est félicité sur Twitter Kenneth Buck, un des élus républicains alliés des démocrates sur cette réforme. Certains conservateurs ont défendu la Silicon Valley, pendant plusieurs heures de débat sur des amendements souvent anecdotiques. Ils craignent que cette série de lois handicape les grandes sociétés au lieu de les faire évoluer, et qu'elles donnent trop de pouvoir au gouvernement. "Cela va être difficile de dire aux gens qu'ils ne peuvent pas posséder leurs propres données, et qu'elles appartiennent aux +big tech+, parce que nous avons peur que le gouvernement ne prenne trop d'ampleur", a rétorqué Matt Gaetz, un autre républicain, signe que les grandes plateformes (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Moodwork permet aux salariés de reprendre la main sur leur bien-être au travail
Comment les cryptomonnaies ont révolutionné le marché de l'art au Nigéria
Natixis, "coupable” d’information trompeuse, écope d’une amende salée
Rafale, Airbus A400M et A330 Phénix… notre armée déploie ses avions dans le Pacifique, record de vol battu !
La Poste va reprendre la distribution de 5 millions de plis électoraux

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles