Publicité
La bourse ferme dans 3 h 24 min
  • CAC 40

    7 635,78
    -71,11 (-0,92 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 920,00
    -30,98 (-0,63 %)
     
  • Dow Jones

    39 411,21
    +260,91 (+0,67 %)
     
  • EUR/USD

    1,0715
    -0,0022 (-0,20 %)
     
  • Gold future

    2 342,60
    -1,80 (-0,08 %)
     
  • Bitcoin EUR

    57 051,94
    -94,53 (-0,17 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 269,73
    +20,61 (+1,65 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,91
    -0,72 (-0,88 %)
     
  • DAX

    18 130,11
    -195,47 (-1,07 %)
     
  • FTSE 100

    8 261,96
    -19,59 (-0,24 %)
     
  • Nasdaq

    17 496,82
    -192,54 (-1,09 %)
     
  • S&P 500

    5 447,87
    -16,75 (-0,31 %)
     
  • Nikkei 225

    39 173,15
    +368,50 (+0,95 %)
     
  • HANG SENG

    18 072,90
    +45,19 (+0,25 %)
     
  • GBP/USD

    1,2684
    -0,0005 (-0,04 %)
     

Etats-Unis : un pilote tente de faire s'écraser un avion en plein vol

Aux États-Unis, un pilote qui n’était pas en service, est accusé d’avoir tenté de faire s’écraser un avion de ligne. Selon la compagnie Alaska Airlines, il aurait tenté de couper les moteurs de l’appareil en plein vol.

JUSTIN SULLIVAN

La compagnie Alaska Airlines est-elle passée de justesse à côté d’un drame ? Un pilote est accusé d’avoir tenté de faire s’écraser un avion de ligne de cette compagnie aérienne américaine. Il aurait tenté de couper les moteurs de l’appareil en plein vol, raconte notamment la BBC ce lundi 23 octobre.

Les faits remontent au dimanche 22 octobre : un Embraer E-175 avec à son bord 80 passagers, était parti de la ville d’Everett (État de Washington) pour relier initialement San Francisco (État de Californie). Un vol assuré par la compagnie Horizon Air pour Alaska Airlines.

L’appareil dérouté en catastrophe

Mais au cours du trajet, Joseph David Emerson, un pilote qui n’était pas en service, aurait « tenté en vain de perturber le fonctionnement des moteurs », indique Alaska Airlines dans un communiqué. Pour une raison qui reste à déterminer, il était assis dans le cockpit derrière le commandant de bord et le copilote.

PUBLICITÉ

Face à ce qui ressemble à une tentative de sabotage, les membres de l’équipage du vol 2059 auraient alors signalé l’incident aux aiguilleurs du ciel. Conséquence de cette frayeur : l’appareil a été dérouté vers Portland dans l’Oregon, où il a atterri en toute sécurité.

À lire aussi Fausses alertes à la bombe à Versailles : un homme de 37 ans condamné à huit mois avec sursis

Dans un enregistrement des communications des contrôleurs aériens, on entend l’un des pilotes dire : « le type qui a essayé de couper les moteurs est sorti du cockpit, et il ne semble...

Lire la suite sur ParisMatch

VIDÉO - Un pilote au repos tente d'écraser un vol d'Alaska Airlines