La bourse ferme dans 6 h 50 min
  • CAC 40

    6 136,69
    +63,34 (+1,04 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 586,23
    +53,06 (+1,50 %)
     
  • Dow Jones

    31 500,68
    +823,28 (+2,68 %)
     
  • EUR/USD

    1,0581
    +0,0022 (+0,21 %)
     
  • Gold future

    1 840,80
    +10,50 (+0,57 %)
     
  • BTC-EUR

    20 226,34
    -185,14 (-0,91 %)
     
  • CMC Crypto 200

    465,71
    +11,81 (+2,60 %)
     
  • Pétrole WTI

    107,70
    +0,08 (+0,07 %)
     
  • DAX

    13 340,11
    +221,98 (+1,69 %)
     
  • FTSE 100

    7 272,21
    +63,40 (+0,88 %)
     
  • Nasdaq

    11 607,62
    +375,42 (+3,34 %)
     
  • S&P 500

    3 911,74
    +116,01 (+3,06 %)
     
  • Nikkei 225

    26 871,27
    +379,30 (+1,43 %)
     
  • HANG SENG

    22 229,52
    +510,46 (+2,35 %)
     
  • GBP/USD

    1,2308
    +0,0038 (+0,31 %)
     

Etats-Unis : Le pays tourne le dos aux mines antipersonnel

Konstantin Mihalchevskiy//SIPA

PAIX - Mais aucune de ces promesses américaines ne s’applique dans la péninsule coréenne

C’est une volte-face par rapport aux décisions de l’ancien président Donald Trump. L’administration américaine a annoncé ce mardi qu’elle renonçait à utiliser ou produire des mines antipersonnel. « Le monde est une nouvelle fois témoin de l’effet dévastateur que les mines antipersonnel peuvent avoir dans le contexte de la guerre brutale et non provoquée de la Russie contre l’Ukraine », a commenté Adrienne Watson, porte-parole du Conseil de sécurité nationale, un organe rattaché à la présidence.

Les forces russes en Ukraine « utilisent des munitions explosives, dont des mines antipersonnel, de manière irresponsable », ce qui « affecte grandement les civils et endommage des infrastructures civiles stratégiques », a commenté Stanley Brown, un haut responsable du département d’Etat, lors d’une conférence de presse.

Destruction de mines

Adrienne Watson a précisé que l’objectif de Washington, « à terme », était de rejoindre la convention d'Ottawa de 1997. Ce traité, qui interdit les mines antipersonnel, a été ratifié par plus de 160 pays, dont tous les membres de l’OTAN, à l’exception des Etats-Unis. La Russie, la Chine ou encore l’Inde n’en sont pas non plus signataires.

L’armée américaine n’a toutefois pas utilisé de mines antipersonnel de manière « significative » depuis la guerre du Golfe en 1991, a précisé Stanley B(...) Lire la suite sur 20minutes

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles