La bourse ferme dans 4 h 43 min
  • CAC 40

    5 767,84
    -15,57 (-0,27 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 344,17
    -4,43 (-0,13 %)
     
  • Dow Jones

    29 590,41
    -486,29 (-1,62 %)
     
  • EUR/USD

    0,9654
    -0,0034 (-0,35 %)
     
  • Gold future

    1 646,20
    -9,40 (-0,57 %)
     
  • BTC-EUR

    19 815,79
    -94,32 (-0,47 %)
     
  • CMC Crypto 200

    437,81
    -6,72 (-1,51 %)
     
  • Pétrole WTI

    78,31
    -0,43 (-0,55 %)
     
  • DAX

    12 254,94
    -29,25 (-0,24 %)
     
  • FTSE 100

    6 960,22
    -58,38 (-0,83 %)
     
  • Nasdaq

    10 867,93
    -198,87 (-1,80 %)
     
  • S&P 500

    3 693,23
    -64,76 (-1,72 %)
     
  • Nikkei 225

    26 431,55
    -722,28 (-2,66 %)
     
  • HANG SENG

    17 855,14
    -78,13 (-0,44 %)
     
  • GBP/USD

    1,0742
    -0,0115 (-1,05 %)
     

Etats-Unis : la lutte contre l'inflation durera "autant que nécessaire", prévient la vice-présidente de la Fed

PIXABAY

La banque centrale américaine (Fed), à la manœuvre pour tenter de faire ralentir la hausse des prix aux États-Unis, restera dans ce processus "aussi longtemps que nécessaire pour faire baisser l'inflation", a-t-elle déclaré dans un discours à la Clearing House and Bank Policy Institute, à New York. L'inflation a ralenti en juillet aux Etats-Unis, après avoir atteint en juin un plus haut depuis plus de 40 ans. Elle reste cependant très élevée, à 8,5% selon l'indice CPI - sur lequel sont indexées les retraites, entre autres - et à 6,3% selon l'indice PCE, suivi par la Fed.

Ce ralentissement "est le bienvenu, mais il sera nécessaire de voir plusieurs mois d'une inflation faible pour être confiants dans le fait que l'inflation ralentit vers les 2%", objectif de la Fed, considéré comme sain pour l'économie. Pour desserrer la pression sur les prix, la Fed cherche à provoquer un ralentissement volontaire de l'économie, en relevant progressivement ses taux directeurs afin de freiner la consommation. Elle les a relevés à quatre reprises depuis mars, et ceux-ci se situent désormais dans une fourchette de 2,25 à 2,50%. Elle devrait les relever de nouveau le 21 septembre, lors de la prochaine réunion du comité de politique monétaire (FOMC), son organe de décision.

"Jusqu'à présent, nous avons rapidement relevé les taux directeurs au sommet du cycle précédent, et les taux directeurs devront encore augmenter", a souligné Lael Brainard. "La politique monétaire devra être restrictive pendant un (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

CAC 40 : la Bourse attend le verdict de la BCE face à l'inflation
Carrefour et Auchan soupçonnés de fraude fiscale en Italie
TF1 assigne Canal+ en référé au tribunal de commerce après la coupure de ses chaînes
Rachat de Twitter : Elon Musk va pouvoir modifier sa plainte contre le réseau social
Le gouvernement donne un petit coup de pouce au rachat de M6 par TF1