La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 097,21
    +1,22 (+0,02 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 178,01
    +4,03 (+0,10 %)
     
  • Dow Jones

    33 978,08
    +28,67 (+0,08 %)
     
  • EUR/USD

    1,0874
    -0,0018 (-0,16 %)
     
  • Gold future

    1 927,60
    -2,40 (-0,12 %)
     
  • BTC-EUR

    21 690,25
    +420,00 (+1,97 %)
     
  • CMC Crypto 200

    526,66
    +9,65 (+1,87 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,38
    -1,63 (-2,01 %)
     
  • DAX

    15 150,03
    +17,18 (+0,11 %)
     
  • FTSE 100

    7 765,15
    +4,04 (+0,05 %)
     
  • Nasdaq

    11 621,71
    +109,30 (+0,95 %)
     
  • S&P 500

    4 070,56
    +10,13 (+0,25 %)
     
  • Nikkei 225

    27 382,56
    +19,81 (+0,07 %)
     
  • HANG SENG

    22 688,90
    +122,12 (+0,54 %)
     
  • GBP/USD

    1,2395
    -0,0012 (-0,10 %)
     

Etats-Unis : l'entreprise familiale de Donald Trump condamnée à 1,6 million de dollars pour fraude fiscale

PIXABAY

L'entreprise familiale de l'ancien président américain Donald Trump, candidat à l'investiture du Parti républicain pour la présidentielle de 2024, était jugé pour fraude fiscale et falsifications de déclarations comptables, notamment dans le but de cacher aux services fiscaux des compensations financières de certains hauts dirigeants. Il s'agit d'une première au pénal pour le groupe de l'ancien président américain (2017-2021), qui rassemble clubs de golf, hôtels de luxe et propriétés immobilières. La Trump Organization attend un procès encore plus vaste au civil en 2023 dans une affaire différente de fraudes financières.

"Aujourd'hui, les entreprises de l'ancien président Trump ont été condamnées aux amendes maximales autorisées par la loi après des condamnations historiques pour un total de 17 crimes délictueux", s'est félicité le procureur Alvin Bragg dans un communiqué. Concrètement, il était reproché à deux entreprises du groupe, la Trump Corporation et la Trump Payroll Corporation, d'avoir accordé des avantages financiers ou en nature à de hauts dirigeants, en les dissimulant aux autorités fiscales pour éviter de payer des impôts, de 2005 à 2018.

Parmi eux, un ancien directeur financier historique de la société, Allen Weisselberg, longtemps très proche de Donald Trump, qui a plaidé coupable de quinze chefs d'accusation et a été condamné mardi dans le même dossier à cinq mois de prison ferme et plus de deux millions de dollars d'amende. A l'énoncé de sa sentence, M. Weisselberg, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Dans cette grande capitale, la vaisselle à usage unique, c'est bientôt terminé
En Chine, la pénurie de traitements contre le Covid pousse la population à se tourner vers le marché noir
Des pirates informatiques visent des hôteliers et des clients de Booking.com
Noël Le Graët a-t-il bien géré les finances de la Fédération française de football ?
Privés d'électricité pendant plusieurs jours, ils demandent des comptes à EDF