La bourse ferme dans 2 h 38 min
  • CAC 40

    5 619,52
    +20,91 (+0,37 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 617,02
    +21,60 (+0,60 %)
     
  • Dow Jones

    30 930,52
    +116,26 (+0,38 %)
     
  • EUR/USD

    1,2111
    -0,0022 (-0,18 %)
     
  • Gold future

    1 843,20
    +3,00 (+0,16 %)
     
  • BTC-EUR

    28 859,83
    +353,22 (+1,24 %)
     
  • CMC Crypto 200

    688,78
    -26,42 (-3,69 %)
     
  • Pétrole WTI

    53,49
    +0,51 (+0,96 %)
     
  • DAX

    13 908,95
    +93,89 (+0,68 %)
     
  • FTSE 100

    6 714,73
    +1,78 (+0,03 %)
     
  • Nasdaq

    13 197,18
    +198,68 (+1,53 %)
     
  • S&P 500

    3 798,91
    +30,66 (+0,81 %)
     
  • Nikkei 225

    28 523,26
    -110,20 (-0,38 %)
     
  • HANG SENG

    29 962,47
    +320,19 (+1,08 %)
     
  • GBP/USD

    1,3669
    +0,0035 (+0,25 %)
     

Etats-Unis: droits de douane relevés pour les produits Européens

·2 min de lecture

Les droits de douane pour certains produits européens sont en passe d'être augmentés aux Etats-Unis. De quoi susciter de vives réactions, en particulier dans le domaine aéronautique et des vins et spiritueux.

Les Etats-Unis ont annoncé dans la nuit leur intention de relever les surtaxes imposées à certains produits européens, dont des pièces détachées pour avions et des vins français et allemands, dans le cadre du litige sur les subventions accordées à l'aéronautique, ce que la Commission européenne a déploré jeudi. Le comportement de Washington complique les négociations destinées à aplanir les divergences, dit-elle dans un communiqué, en ajoutant qu'elle prendra contact dès que possible avec l'administration de Joe Biden, qui succédera le 20 janvier à Donald Trump, pour trouver une solution. Le bureau du représentant américain au Commerce (USTR) n'a pas précisé quand ces surtaxes entreraient en vigueur. Il a simplement indiqué dans un communiqué que des détails supplémentaires étaient "à venir".

L'aéronautique et les vins dans la tourmente

Parlant d'une décision "contre-productive à tous égards", un porte-parole d'Airbus juge dans un communiqué qu'elle pénalisera aussi des travailleurs et des consommateurs américains. "Airbus espère que l'Europe répondra de manière appropriée pour défendre ses intérêts et ceux de toutes les entreprises et secteurs européens, y compris Airbus, visés par ces droits de douane injustifiés (...)", ajoute-t-il.

Selon le président de la Fédération des exportateurs de vins et spiritueux de France (FEVS), les nouvelles mesures ajoutées à celles prises en octobre 2019 coûteront plus d'un milliard d'euros à la filière. "C'est un véritable coup de massue dans un combat dans lequel nous n'avons rien à voir", a déclaré à Reuters César Giron. "Depuis la mise en oeuvre de ces sanctions, les exportateurs frappés par les mesures américaines n'ont bénéficié d'aucun accompagnement, d'aucun soutien de la part des autorités françaises ou européennes. Il est indispensable que cela change et qu'enfin (...) les pouvoirs publics mettent en place les nécessaires dispositifs d'accompagnement de nos entreprises, fortement affaiblies par l'effet cumulé des sanction[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi