La bourse ferme dans 7 h 59 min

Les Etats-Unis déploient un nouveau bouclier pour protéger leurs satellites

L'armée américaine veut pouvoir identifier rapidement toute intrusion contre un satellite et protéger ses infrastructures en orbite d'ici 2022. la France a été invitée aux premiers exercices.

L’US Air Force a débuté dans une de ses bases du Colorado, le 4 décembre, un vaste exercice de protection des satellites de télécommunication en orbite contre des actions hostiles. Une première alors qu’une véritable course aux armements dans l’espace se profile dans la prochaine décennie.

Des pays alliés ont été invités à ces travaux confidentiels qui dureront jusqu'à la fin de la semaine. La France a ainsi envoyé une forte délégation issue du CIE (le Commandement interarmées de l’espace, placé sous la tutelle directe du chef d’état-major des armées, le général Lecointre). Des organismes privés et parapublics, comme Eutelsat, PanamSat et SES, ont aussi été conviés en observateurs.

D’ici 2022, Washington veut être en mesure de relever ce défi que constituera l’identification rapide d’une intrusion contre un satellite et sa protection. Alors que le Traité de 1967 régissant l’utilisation de l’espace extra-atmosphérique n’est plus en mesure de réguler ces situations, le Pentagone se réserve aussi le droit d’assortir ces procédures défensives d’une capacité de représailles contre un éventuel agresseur. Pour cela, des essais de tir laser vers l’espace sont notam[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi