La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 263,85
    -215,75 (-0,63 %)
     
  • Nasdaq

    14 117,92
    +48,50 (+0,34 %)
     
  • Nikkei 225

    29 161,80
    +213,07 (+0,74 %)
     
  • EUR/USD

    1,2121
    +0,0015 (+0,12 %)
     
  • HANG SENG

    28 842,13
    +103,23 (+0,36 %)
     
  • BTC-EUR

    32 771,61
    +1 624,53 (+5,22 %)
     
  • CMC Crypto 200

    993,26
    +24,42 (+2,52 %)
     
  • S&P 500

    4 237,75
    -9,69 (-0,23 %)
     

Etats-Unis : ciblée par les hackers, la Bourse prépare sa défense à l'abri des regards

·1 min de lecture

Bien que jusqu'à présent aucune place boursière américaine majeure n'a été attaquée par des pirates informatiques, la menace est prise au sérieux dans les plus hautes sphères. Cibles toutes désignées des pirates informatiques, les places boursières américaines s'activent, dans l'ombre, contre des cyberattaques pouvant ébranler les circuits financiers mondiaux, à l'instar de la récente offensive contre un opérateur d'oléoducs qui a temporairement mis à sec des milliers de stations-service aux Etats-Unis.

La plupart des grandes Bourses américaines reconnaissent la réalité de la cybermenace, mais rechignent à divulguer des détails qui pourraient les exposer. "La résilience technologique et opérationnelle est au cœur de tout ce que nous faisons", s'est ainsi contenté d'indiquer à l'AFP un porte-parole de la plateforme Nasdaq. Dans un document déposé auprès du gendarme boursier américain fin 2020, le Nasdaq a par ailleurs dit vouloir "consacrer des ressources supplémentaires" pour renforcer ses systèmes de sécurité informatique.

>> Achetez et vendez vos placements (actions, cryptomonnaies, or…) au bon moment grâce à Momentum, la newsletter de Capital sur l’analyse technique

De son côté, la Bourse d'échanges d'options CBOE affirme qu'elle "prend la cybersécurité très au sérieux, mais ne discute pas publiquement de (ses) cyberdéfenses". "Nous travaillons constamment, non seulement avec nos équipes, mais aussi avec les régulateurs et d'autres plateformes afin de nous assurer que les marchés (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Jean Paul Gaultier renoue avec le prêt-à-porter, collabore avec de jeunes stylistes
Pourquoi la pénurie de semi-conducteurs menace l'industrie mondiale et notre vie quotidienne
Pétrole, cuivre, palladium… les cours des matières premières risquent de rechuter, selon un rapport
Solutions 30, le spécialiste des compteurs Linky, rebondit enfin en Bourse
Pour son introduction en Bourse, Aramis Auto mise sur une levée de fonds record