La bourse est fermée

Après un premier accord entre les Etats-Unis et la Chine, les tractations commerciales entrent en "phase 2"

1 / 2

Après un premier accord entre les Etats-Unis et la Chine, les tractations commerciales entrent en "phase 2"

C'est reparti pour un tour. Aux termes de l'accord préliminaire signé mercredi à Washington entre les deux premières puissances économiques mondiales, Pékin s'engage à accroître ses achats de produits américains (200 milliards de dollars en plus sur deux ans) et l'administration Trump renonce à imposer de nouveaux droits de douane aux exportations chinoises.
    
Reste que les concessions réciproques des deux pays, apparaissent comme un jeu d'enfant à côté des négociations qui s'annoncent pour la deuxième phase.

Les subventions publiques chinoises dans le viseur

Le président américain Donald Trump exige de Pékin des concessions qui touchent au coeur même du système économique du régime communiste, à savoir en tout premier lieu les subventions aux entreprises publiques. L'administration Trump considère ces entreprises, souvent peu rentables, largement subventionnées et bénéficiant de contrats d'Etat, comme des entraves à la concurrence. 
    
Washington dénonce aussi le "vol" par la Chine de la propriété intellectuelle des entreprises américaines et exige de nouvelles dispositions juridiquement contraignantes pour y mettre fin, notamment des amendes dissuasives pour les auteurs de contrefaçons.
    
L'accord de mercredi ne contient en la matière que des orientations très générales: "La Chine reconnaît l'importance d'établir et de mettre en oeuvre un système juridique complet de protection et d'application de la...

Lire la suite sur BFM Business

A lire aussi