La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 570,19
    -52,40 (-0,79 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 130,84
    -39,03 (-0,94 %)
     
  • Dow Jones

    34 584,88
    -166,44 (-0,48 %)
     
  • EUR/USD

    1,1732
    -0,0040 (-0,34 %)
     
  • Gold future

    1 753,90
    -2,80 (-0,16 %)
     
  • BTC-EUR

    41 203,15
    +335,60 (+0,82 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 193,48
    -32,05 (-2,62 %)
     
  • Pétrole WTI

    71,96
    -0,65 (-0,90 %)
     
  • DAX

    15 490,17
    -161,58 (-1,03 %)
     
  • FTSE 100

    6 963,64
    -63,84 (-0,91 %)
     
  • Nasdaq

    15 043,97
    -137,96 (-0,91 %)
     
  • S&P 500

    4 432,99
    -40,76 (-0,91 %)
     
  • Nikkei 225

    30 500,05
    +176,71 (+0,58 %)
     
  • HANG SENG

    24 920,76
    +252,91 (+1,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,3737
    -0,0059 (-0,43 %)
     

Etats-Unis: chômeurs, emplois vacants, fin des aides covid... La reprise tourne court

·2 min de lecture

Après le mauvais chiffre d'août, l'emploi va-t-il repartir de plus belle? Ou bien est-il condamné à patiner, plombé par le variant Delta et une "grande réévaluation", par les salariés, de leur situation? Mystère...

C'est "l'économie je-ne-sais-pas", dit le Washington Post, un "mystère" au coeur de la conjoncture américaine. A la Maison-Blanche, les experts moulinent et re-moulinent leurs modèles, à la recherche d'une direction claire. Et à Wall Street, le bal des prévisions revues, corrigées et de nouveau revues bat son plein. Partout, la même question: que se passe-t-il sur le marché de l'emploi? C'est grave, docteur?

Les symptômes sont pour le moins bizarres. Vue d'avion, la machine à jobs est repartie à fond: les trois-quarts des emplois perdus avec la pandémie ont été recrées, une reprise bien plus rapide que ce que tout le monde prédisait il y a un an. Et de nombreux instituts de prévision anticipent un retour au volume d'emplois d'avant le à l'été 2022, soit seulement un peu plus de deux ans après le début de la pandémie. Alors qu'il en avait fallu six au marché de l'emploi, lors de la Grande récession, pour revenir à son étiage de 2009.

Oui, mais... Il s'en passe de belles, quand on regarde dans le détail. Ceci, par exemple: , un niveau record! Ou encore ceci: en juillet, pour le quatrième mois d'affilée, près de quatre millions d'actifs ont rendu leur tablier. En avril, le chiffre de 3.99 millions de démissions avait fait lever les sourcils, c'était le plus élevé depuis que le Bureau of Labor Statistics a commencé à mesurer cet indicateur en 2000. Mais depuis, le doute n'est plus permis: il ne s'agit pas d'un accident statistique.

L'effet Delta

"L'économie connaît un grand changement et cela a des ramifications", confie Ben Bernanke, président de la Réserve fédérale de 2006 à 2014, au Washington Post. "Nous sommes en train de réévaluer où nous voulons travailler, et comment. Les gens essaient de déterminer quelles sont leurs meilleures options."

Avant même de scruter ce changement structurel, tous les experts tentent de percer un mystère plus urgent: l'évolution de la conjoncture. Celle-ci, aux comme partout ailleurs, est étroitement liée à la situation sanitaire. "Il [...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles