La bourse ferme dans 35 min
  • CAC 40

    5 808,90
    -0,83 (-0,01 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 698,39
    -9,33 (-0,25 %)
     
  • Dow Jones

    31 467,52
    +76,00 (+0,24 %)
     
  • EUR/USD

    1,2071
    -0,0016 (-0,13 %)
     
  • Gold future

    1 700,80
    -32,80 (-1,89 %)
     
  • BTC-EUR

    41 973,86
    +999,60 (+2,44 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 013,45
    +25,36 (+2,57 %)
     
  • Pétrole WTI

    61,27
    +1,52 (+2,54 %)
     
  • DAX

    14 018,91
    -20,89 (-0,15 %)
     
  • FTSE 100

    6 643,97
    +30,22 (+0,46 %)
     
  • Nasdaq

    13 202,78
    -156,01 (-1,17 %)
     
  • S&P 500

    3 853,39
    -16,90 (-0,44 %)
     
  • Nikkei 225

    29 559,10
    +150,93 (+0,51 %)
     
  • HANG SENG

    29 880,42
    +784,56 (+2,70 %)
     
  • GBP/USD

    1,3951
    -0,0005 (-0,03 %)
     

Etats-Unis : à Scranton, ville natale de Joe Biden, on peine à croire au plan de relance du président élu

Claude Guibal
·1 min de lecture

À quelques jours de son investiture à Washington, aux États-Unis, Joe Biden a dévoilé jeudi 14 janvier la première étape de son vertigineux plan de relance économique : 1 900 milliards de dollars, soit 1 563 milliards d’euros, destinés à provoquer un véritable électrochoc pour relancer la consommation et sortir les catégories les plus pauvres et les travailleurs du marasme lié à l'épidémie de Covid-19. Franceinfo s’est rendu à Scranton, la ville natale du président élu, une ville ouvrière, de laquelle il se réclame en permanence.

Avec sa jupe rose, au milieu de la neige sale, Sue a les doigts rougis par le froid. Elle virevolte au milieu des sacs d'oignons, des pommes de terre. À ses côtés, il y a Joseph Davis : "On est au 499 Mulberry street, et ça c'est de la nourriture que l'Armée du Salut amène de temps en temps, c'est pour les gens de l'immeuble", explique-t-il. Les files d'attente pour la nourriture n'ont jamais été aussi longues. Beaucoup ici ont perdu leur travail.

"Les gens ont perdu leur maison, ils ne savent pas quoi faire, nourrir les enfants ou payer les médicaments, payer les traites de la voiture ou les factures d'électricité."

Sue, habitante de Scranton

à franceinfo

Aux Etats-Unis, l'épidémie de coronavirus a fait sombrer huit millions de personnes dans la (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi