La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 847,59
    +589,27 (+1,72 %)
     
  • Nasdaq

    15 066,90
    +170,05 (+1,14 %)
     
  • Nikkei 225

    29 639,40
    -200,31 (-0,67 %)
     
  • EUR/USD

    1,1750
    +0,0054 (+0,46 %)
     
  • HANG SENG

    24 510,98
    +289,44 (+1,19 %)
     
  • BTC-EUR

    38 074,52
    +504,05 (+1,34 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 120,88
    +11,96 (+1,08 %)
     
  • S&P 500

    4 461,38
    +65,74 (+1,50 %)
     

Essonne : le corps de l'ingénieur SNCF enseveli à Massy retrouvé

·2 min de lecture

Cet homme de 55 ans a été victime d'un accident dimanche après-midi alors qu'il s'était rendu sur le chantier SNCF de Massy-Palaiseau, dans l'Essonne.

Le corps sans vie de l'homme enseveli dimanche dernier sur le chantier SNCF de Massy-Palaiseau a été retrouvé, a indiqué le parquet d'Evry à l'AFP. 

"Les recherches, reprises ce matin avec le Service départemental d'incendie et de secours de l'Essonne, à nouveau exemplaires tout au long des investigations, ont en effet permis de retrouver son corps sans vie", a précisé sur Facebook Stéphane Beaudet, vice-président de la région Île-de-France en charge des Transports. 

Un directeur d'opérations âgé de 55 ans et "père de 4 enfants"

Cet ingénieur SNCF Réseau, âgé de "55 ans et père de 4 enfants", selon Stéphane Beaudet, a été enseveli dimanche après-midi alors qu'il s'était rendu sur son temps libre sur le chantier de Massy. Un "éboulement" a eu lieu "aux abords d'un puits", piégeant l'ingénieur, avait expliqué mercredi le ministre des Transports Jean-Baptiste Djebbari sur BFMTV

L'accident s'est déroulé aux abords du chantier de renouvellement des ponts de Chartres et de Gallardon. 70 TGV en provenance de l'Ouest et du Sud-ouest qui devaient emprunter un tunnel à proximité du chantier pour rejoindre Paris, ont été retardés dimanche après-midi afin de permettre aux pompiers d'atteindre les lieux de l'accident. Malgré leurs efforts, il a fallu cinq jours pour trouver le corps de l'ingénieur.

Une information judiciaire ouverte

La présidente de la région Île-de-France, Valérie Pécresse, a partagé dans un tweet "la tristesse de toute la famille SNCF & de tous les proches du pilote d'opération enseveli". 

Une information judiciaire a été ouverte pour "recherche des causes de la disparition" et déterminer s'il y a pu avoir des manquements. Un juge d’instruction a aussi été saisi.

Article original publié sur BFMTV.com

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles