La bourse ferme dans 4 h 51 min
  • CAC 40

    4 592,91
    -137,75 (-2,91 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    2 981,68
    -88,92 (-2,90 %)
     
  • Dow Jones

    27 463,19
    -222,19 (-0,80 %)
     
  • EUR/USD

    1,1738
    -0,0051 (-0,43 %)
     
  • Gold future

    1 894,50
    -17,40 (-0,91 %)
     
  • BTC-EUR

    11 404,45
    -232,04 (-1,99 %)
     
  • CMC Crypto 200

    264,23
    +2,94 (+1,12 %)
     
  • Pétrole WTI

    37,72
    -1,85 (-4,68 %)
     
  • DAX

    11 677,05
    -386,52 (-3,20 %)
     
  • FTSE 100

    5 629,56
    -99,43 (-1,74 %)
     
  • Nasdaq

    11 431,35
    +72,41 (+0,64 %)
     
  • S&P 500

    3 390,68
    -10,29 (-0,30 %)
     
  • Nikkei 225

    23 418,51
    -67,29 (-0,29 %)
     
  • HANG SENG

    24 708,80
    -78,39 (-0,32 %)
     
  • GBP/USD

    1,2967
    -0,0074 (-0,57 %)
     

Le gouvernement renonce à augmenter le prix de l'essence

Cyprien Tardieu
·2 min de lecture
Vers une nouvelle hausse du prix de l’essence ?
Vers une nouvelle hausse du prix de l’essence ?

Dans son projet de loi de finances 2021, l’exécutif prévoyait une nouvelle taxe sur l’essence. Elle n’aura finalement pas lieu.

Les automobilistes peuvent souffler. Alors que le gouvernement envisageait d’augmenter les taxes sur l’essence sans plomb E95E10 dans son projet de loi de finances 2021 examiné depuis lundi à l’Assemblée nationale, Bercy a finalement renoncé. En cas de hausse, l’automobiliste se serait vu payer 30 centimes de plus à chaque plein dès l’année prochaine.

"Conformément au choix de ne pas augmenter les impôts et les taxes des Français, Bruno Le Maire, ministre de l’Economie, des Finances et de la Relance, et Olivier Dussopt, ministre délégué chargé des Comptes publics, précisent qu’il n’y aura pas de changement de la fiscalité sur l’essence SP 95-E10 et SP 95-E5", indique un communiqué diffusé ce mardi.

À l’origine du mouvement des Gilets Jaunes

En octobre 2018, Jacline Mouraud devient le porte-voix des automobilistes lassés de devoir toujours payer plus. Son coup de gueule à l’adresse d’Emmanuel Macron est le point de départ du mouvement des Gilets Jaunes.

À LIRE AUSSI >> Essence, diesel... 3 astuces pour payer moins cher votre carburant

“C'est une très mauvaise idée. Mais c'est également le pire moment pour la proposer”, s’insurge Bruno Duvergé, député (MoDem) du Pas-de-Calais, au Parisien. “Alors que notre économie, et le pouvoir d'achat de tous les citoyens, a été très durement éprouvée par la pandémie, et la crise qui s'ensuit, quelle serait la logique à mettre en place une hausse des taxes, a fortiori sur le carburant ? C'est une ressource essentielle pour une majorité de Français”. Il a finalement été entendu.

Ce contenu peut également vous intéresser :