La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 600,66
    +54,17 (+0,83 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 126,70
    +30,63 (+0,75 %)
     
  • Dow Jones

    34 479,60
    +13,36 (+0,04 %)
     
  • EUR/USD

    1,2107
    -0,0071 (-0,58 %)
     
  • Gold future

    1 879,50
    -16,90 (-0,89 %)
     
  • BTC-EUR

    29 675,62
    -222,04 (-0,74 %)
     
  • CMC Crypto 200

    924,19
    -17,62 (-1,87 %)
     
  • Pétrole WTI

    70,78
    +0,49 (+0,70 %)
     
  • DAX

    15 693,27
    +122,05 (+0,78 %)
     
  • FTSE 100

    7 134,06
    +45,88 (+0,65 %)
     
  • Nasdaq

    14 069,42
    +49,09 (+0,35 %)
     
  • S&P 500

    4 247,44
    +8,26 (+0,19 %)
     
  • Nikkei 225

    28 948,73
    -9,83 (-0,03 %)
     
  • HANG SENG

    28 842,13
    +103,25 (+0,36 %)
     
  • GBP/USD

    1,4117
    -0,0060 (-0,42 %)
     

Essence, diesel... une cyberattaque paralyse aux Etats-Unis un immense réseau d’oléoducs

·1 min de lecture

Important coup d'arrêt sur un immense réseau d'oléoducs, outre-Atlantique. Colonial Pipeline qui a été contraint, à cause d'une cyberattaque, de fermer son réseau, distributeur majeur de carburants aux Etats-Unis, a indiqué dimanche rouvrir seulement une petite partie de ses lignes de distribution entre les terminaux. Cette attaque informatique a impliqué un "ransomware" ou rançongiciel, un code qui exploite des failles de sécurité pour encrypter les systèmes informatiques et exiger une rançon pour les débloquer, a confirmé le groupe dans un communiqué dimanche soir.

"Peu de temps après avoir pris connaissance de l'attaque, Colonial a mis certains systèmes hors ligne par précaution pour contenir la menace", dit la compagnie. "Ces actions ont temporairement interrompu toutes les opérations de pipeline et affecté certains de nos systèmes informatiques, que nous sommes activement en train de restaurer", ajoute le communiqué. Le groupe indique "rester en contact avec les forces de l'ordre et d'autres agences fédérales, y compris le ministère de l'énergie qui coordonne la réponse du gouvernement fédéral".

>> A lire aussi - "Vive la fin du roi pétrole !"

Le président Joe Biden a été informé de la situation, a par ailleurs indiqué dimanche Gina Raimondo, la secrétaire américaine au Commerce sur CBS. "Nous travaillons avec les autorités locales et des Etats pour nous assurer un retour aux opérations normales dans les plus brefs délais afin qu'il n'y ait pas de perturbations dans l'approvisionnement", (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le spécialiste français des vaccins Valneva réalise une grosse levée de fonds
Technip Energies décroche un gros contrat en Inde
SpaceX : une mission vers la Lune entièrement payée avec le Dogecoin
Malgré une baisse des ventes, Casino met l'accent sur sa rentabilité
Laeticia Hallyday demande un sursis pour payer le fisc