La bourse ferme dans 5 h 16 min

Essai du DS3 Crossback E-Tense, le SUV électrique premium de PSA

Le début d’année 2020 sera marqué par le lancement commercial du premier véhicule électrique de DS. Ce DS3 Crossback E-Tense reprend la base technique du petit SUV de la marque, lancé au printemps dernier. Mais s’en démarque par un train arrière spécifique afin de loger la batterie de 50 kWh. Cela a permis d’éviter de rogner sur l’espace à bord et le volume de coffre (350 litres), deux points qui ne font déjà pas partie des qualités premières de ce véhicule.

Cette batterie alimente un moteur électrique - le même que les Peugeot e-208 et e-2008 - qui développe une puissance maximale de 100 kW (soit environ 136 ch) en mode Sport (80 kW en mode Normal). Ce mode Sport joue aussi sur la direction et la réponse à la pédale d’accélérateur. Mais malgré des chiffres assez flatteurs sur le papier (de 0 à 100 km/h en 8,7 secondes), l’accélération est assez progressive et ne vous colle pas au siège comme peut le faire le Hyundai Kona Electric, certes plus puissant (150 kW, soit 204 ch).

>> A lire aussi - Essai du DS3 Crossback PureTech 155

Un SUV électrique agréable à conduire

A défaut de pouvoir jouer les GTI aux feux rouges, le DS3 Crossback E-Tense a d’autres qualités. Nous l’avons trouvé, par exemple, très agréable à conduire. Notre parcours d’essai dans la vallée de Chevreuse a mis en avant les qualités du châssis. Le véhicule enchaîne les virages avec aisance, sans trop de prise de roulis malgré un poids en nette hausse par rapport à la version thermique (1.525 kg, soit 300 kg de plus qu’un PureTech 130 essence). Si le freinage est facile à doser, on regrette cependant l’absence de palettes au volant permettant de régler l’intensité de récupération de l’énergie au freinage. Sur le DS3 Crossback, ce mode (baptisé “B” sur les voitures électriques”) n’est pas paramétrable et s’active uniquement via le levier de vitesses.

Sur voie rapide, on apprécie aussi la bonne insonorisation. C’est souvent le point faible des voitures électriques : l’absence de claquements et de vibrations font

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Dirigeants, votre entreprise peut-elle se passer de vous ?
Immobilier : avec plus d’un million de transactions en 2019, les prix s’envolent dans l’ancien
Casino : le groupe de Jean-Charles Naouri prévoit une dette rééchelonnée sur 10 ans
Économies massives en vue pour Sanofi, arrêt de la recherche dans le diabète
La séance de Bourse : tout ce qu’il faut savoir aujourd’hui