Marchés français ouverture 6 h 42 min
  • Dow Jones

    29 591,27
    +327,79 (+1,12 %)
     
  • Nasdaq

    11 880,63
    +25,66 (+0,22 %)
     
  • Nikkei 225

    26 196,16
    +668,79 (+2,62 %)
     
  • EUR/USD

    1,1847
    +0,0001 (+0,01 %)
     
  • HANG SENG

    26 486,20
    0,00 (0,00 %)
     
  • BTC-EUR

    15 557,29
    +138,48 (+0,90 %)
     
  • CMC Crypto 200

    368,33
    +6,91 (+1,91 %)
     
  • S&P 500

    3 577,59
    +20,05 (+0,56 %)
     

Essai Dacia Sandero Stepway 2020 : faut-il craquer pour la version GPL ?

·2 min de lecture

La Dacia Sandero est un vrai succès commercial. Lancée en 2012, la version actuelle est le best-seller de la marque et a toujours terminé dans le top 10 des meilleures ventes annuelles en France, y compris cette année. C’est également la voiture la plus vendue aux particuliers depuis maintenant 4 ans. Autant dire que l’équipe chargée du développement de la troisième génération de Sandero - dont la commercialisation débutera fin décembre 2020 - a dû se sentir sous pression.

D’autant que la nouvelle Sandero (4,09 mètres de long) est plus nouvelle qu’elle en a l’air. Elle évolue sur le fond comme sur la forme avec l’arrivée d’une nouvelle base technique (celle de la Renault Clio 5), d’équipements jusqu’alors inexistants chez la marque, d’une présentation intérieure plus soignée et d’une version Sandero Stepway encore plus désirable. C’est au volant de cette dernière que nous avons fait nos premiers tours de roue avec, sous le capot, une motorisation qui fait rapidement oublier l’absence d’un diesel. Nous y reviendrons.

Même si le directeur du design affirme que cette troisième génération a été complètement redessinée, le constructeur n’a pas pris de risque pour concevoir cette nouvelle Sandero. Le design est plus une évolution du modèle précédent qu’une véritable révolution. Mais les nouveautés sont bien présentes. Ainsi, la face avant a été complètement revue et les optiques intègrent désormais une éclairage à LED, une première chez le constructeur. Les feux arrière sont également nouveaux, tandis que les nouvelles poignées de portes, l’antenne de toit plus discrète et la commande d’ouverture du coffre dissimulée témoignent de la montée en gamme du modèle. Le style gagne aussi en dynamisme grâce à des voies élargies, une hauteur abaissée et une ligne de toit plus fuyante, qui a également permis d’améliorer l’aérodynamique.

La Sandero Stepway - qui représente 65% des ventes du modèle en Europe - est également reconduite. Il s’agit désormais d’une vraie version et non plus (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

La grosse amende que risque un automobiliste pour avoir peint sa Seat Leon Cupra aux couleurs de la gendarmerie
Renault : coup d’envoi à la suppression de 2.500 emplois en France
Des salariés de Bridgestone Béthune saisissent la justice face à la fermeture
PSA Peugeot Citroën - Fiat Chrysler (FCA) : vote sur la fusion début janvier
Auto : Renault résiste mais PSA Peugeot Citroën flanche en Europe, la France à la peine