Marchés français ouverture 1 h 33 min
  • Dow Jones

    34 483,72
    -652,22 (-1,86 %)
     
  • Nasdaq

    15 537,69
    -245,14 (-1,55 %)
     
  • Nikkei 225

    27 935,62
    +113,86 (+0,41 %)
     
  • EUR/USD

    1,1339
    0,0000 (-0,00 %)
     
  • HANG SENG

    23 749,52
    +274,26 (+1,17 %)
     
  • BTC-EUR

    50 258,61
    +291,57 (+0,58 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 466,52
    +23,75 (+1,65 %)
     
  • S&P 500

    4 567,00
    -88,27 (-1,90 %)
     

Esport - Dota 2 - Esport - Dota 2 : le PSG en finale de The International

·2 min de lecture

Associé au club chinois LGD, le PSG s'est qualifié ce samedi pour la finale de la dixième édition de The International à Bucarest (dimanche, à midi). L'équivalent des Mondiaux sur Dota 2, à la dotation record cette année - 40 millions de dollars. Après avoir échoué en finale de The International en 2018, PSG.LGD - né de l'association entre le Paris Saint-Germain et LGD, un club chinois d'esport - s'est octroyé ce samedi une deuxième chance de remporter cette compétition, le championnat du monde de Dota 2. Favorite du tournoi, la formation composée de quatre joueurs chinois et d'un Malaisien domine cette dixième édition depuis le début. 40 C'est, en millions de dollars, la dotation globale pour The International. Le vainqueur repartira avec 18 millions. PSG.LGD, qui n'a perdu que deux parties (sur 23 disputées), a écarté Team Secret (Europe) en demi-finales (2-0), dans une Arena Nationale de Bucarest qui sonne creux, du fait de l'absence de public. Le Paris Saint-Germain et son associé chinois pourraient retrouver cette même équipe, dimanche, en finale (dès 12h, à suivre commenté en français sur la chaîne Twitch de la Frogged TV), si celle-ci s'impose face à Team Spirit (Russie - Ukraine) dans le lower bracket d'un tableau à double élimination. lire aussi Esport - Dota 2 : le PSG en favori, OG croit encore au triplé Vendredi, le double tenant du titre OG - où évolue Sébastien « Ceb » Debs, seul joueur français à évoluer à ce niveau - a été sorti par Team Spirit (2-0). La fin d'une série dingue : avant les succès successifs de ce club, aucun joueur n'avait remporté The International à deux reprises. « Perdre fait partie de la compétition. Nous avons été du côté des gagnants, c'est dur aujourd'hui mais nous devons rester solides. Nous n'avons pas été assez bons pour l'emporter et nous devons l'accepter », glissait un Ceb touché, dont la préparation a été tronquée à cause d'une opération à l'oeil, après la rencontre.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles