Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 503,27
    -204,75 (-2,66 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 839,14
    -96,36 (-1,95 %)
     
  • Dow Jones

    38 589,16
    -57,94 (-0,15 %)
     
  • EUR/USD

    1,0709
    -0,0033 (-0,31 %)
     
  • Gold future

    2 348,40
    -0,70 (-0,03 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 082,74
    +346,50 (+0,56 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 382,40
    -35,47 (-2,50 %)
     
  • Pétrole WTI

    78,49
    +0,04 (+0,05 %)
     
  • DAX

    18 002,02
    -263,68 (-1,44 %)
     
  • FTSE 100

    8 146,86
    -16,81 (-0,21 %)
     
  • Nasdaq

    17 688,88
    +21,28 (+0,12 %)
     
  • S&P 500

    5 431,60
    -2,14 (-0,04 %)
     
  • Nikkei 225

    38 814,56
    +94,06 (+0,24 %)
     
  • HANG SENG

    17 941,78
    -170,82 (-0,94 %)
     
  • GBP/USD

    1,2687
    -0,0074 (-0,58 %)
     

Espagne: "Etes-vous heureuse de faire partie de la liste? Non", des joueuses grévistes ont accepté de se présenter au rassemblement

Espagne: "Etes-vous heureuse de faire partie de la liste? Non", des joueuses grévistes ont accepté de se présenter au rassemblement

Drôle d'ambiance pour les retrouvailles des championnes du monde. Attendue ce mardi à 11h30, une partie du groupe convoqué par la nouvelle sélectionneuse Montse Tomé s'est présenté à Madrid en fin de matinée. Si les 20 grévistes (sur 23) avaient réitéré leur intention de ne pas répondre à la convocation, cinq d'entre elles se sont retrouvées dans un hôtel de la capitale espagnole.

Suivant leur nouvelle entraîneure, arrivée une demi-heure plus tôt, Misa Rodríguez, Athenea del Castillo, Olga Carmona, Oihane Hernández et Teresa Abelleira, joueuses du Real Madrid, et Eva Navarro, de l'Atlético de Madrid, ont été accueillies par une foule de journalistes. Première arrivée, la gardienne madrilène n'a pas caché sa frustration. "Etes-vous heureuse de faire partie de la liste de Montse Tomé ?", lui demande un journaliste. "Non", répond-t-elle.

Le reste du groupe attendu dans l'après-midi à Valence

Dans l'obligation de répondre à leur convocation d'un point de vue juridique, les Madrilènes étaient les seules attendues ce mardi matin. Elles seront rejointes à Valence dans l'après-midi par le reste du groupe. Déjà sur place, María Méndez et Enith Salón, joueuses de Levante et Valence, seront accompagnées des huit Barcelonaises également convoquées, parmis lesquelles figurent Alexia Putellas et Aitana Bonmati. Ces dernières ont reçu leurs billets de train pour se rendre sur place.

PUBLICITÉ

Les joueuses doivent s'entretenir pour la première fois avec Victor Francos, le président du Conseil supérieur des Sports. Ce dernier avait mis un léger coup de pression aux joueuses, en assurant que le Gouvernement appliquerait la loi au cas où elles décidaient de ne pas honorer leur convocation. "Si elles ne se présentent pas, le Gouvernement fera ce qu'il doit faire, c'est-à-dire appliquer la loi. À mon grand regret et à mon grand malheur. Mais la loi est la loi. Je reste persuadé qu'il peut y avoir une solution", a-t-il déclaré sur El Larguero.

Dans un communiqué, la Fédération a annoncé qu'un premier entraînement est prévu ce mardi, avant le départ pour la Suède jeudi à 10 heures, la veille du choc pour la première journée de la Ligue des nations (18h30 à Göteborg). "Le retour en Espagne est prévu le même vendredi 22 septembre, avec une arrivée à l'aéroport de Séville vers 22h30. Le dimanche 24 septembre, les joueuses se rendront à Cordoue pour continuer à préparer le deuxième match de la Ligue des Nations face la Suisse au stade Nuevo El Arcángel, le mardi 26 septembre à 21 heures. Le rassemblement se termina le mercredi 27 septembre."

Article original publié sur RMC Sport