La bourse est fermée
  • Dow Jones

    35 227,03
    +646,95 (+1,87 %)
     
  • Nasdaq

    15 225,15
    +139,68 (+0,93 %)
     
  • Nikkei 225

    27 927,37
    -102,20 (-0,36 %)
     
  • EUR/USD

    1,1288
    -0,0029 (-0,26 %)
     
  • HANG SENG

    23 349,38
    -417,31 (-1,76 %)
     
  • BTC-EUR

    43 671,27
    +9,68 (+0,02 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 280,18
    +20,02 (+1,59 %)
     
  • S&P 500

    4 591,67
    +53,24 (+1,17 %)
     

Espaces verts à Paris: derrière les grandes ambitions de la mairie, le manque de moyens

·2 min de lecture

Alors que la mairie de Paris projette d’ajouter 100 hectares d’espaces verts dans la capitale d’ici à 2026, de planter 170.000 arbres, débordés, les effectifs d’agents de la Ville auront difficilement les moyens d'atteindre ces objectifs.

Les espaces verts parisiens sont-ils laissés à l’abandon? À en croire certains internautes, , l’entretien de ces espaces laisserait à désirer depuis la réélection d’Anne Hidalgo. Une bien mauvaise publicité pour la candidate à la présidentielle. On retrouve ainsi des photos de pieds d’arbres laissés à l’abandon ou des herbes folles sur la voie publique. Sauf que la plupart de ces plaintes n’ont rien à voir avec le travail des agents municipaux dédiés aux espaces verts, mais plus souvent avec les "permis de végétaliser" accordés à des particuliers.

Ce dispositif offre la possibilité à chaque Parisien d'obtenir un permis pour jardiner sur la voie publique devant chez lui. Le plus souvent, ce sont les pieds d’arbres qui sont investis par les riverains afin de créer des mini-espaces verts, parfois réussis, parfois beaucoup moins. À date, 3.000 permis de végétaliser ont été accordés. Sauf qu’il n’y a aucun risque de sanction. Un manque d’harmonisation dénoncé par l’opposition, pour qui ce phénomène n'est que l'arbre qui cache la forêt d'une mauvaise gestion généralisée des espaces verts.

Faux, rétorque la mairie socialiste. Elle en veut pour preuve ses investissements conséquents en la matière depuis 2014, avec l'ouverture 30 hectares d’espaces verts, dont 36 nouveaux jardins et 11 extensions de jardins existants. Dernièrement, avec son présenté au dernier Conseil de Paris, elle compte aller encore plus loin, en plantant pas moins de 170.000 arbres d’ici à 2026. Une ambition d'ampleur lorsqu’on sait que la capitale compte aujourd’hui environ 200.000 arbres (hors bois).

Lire aussi

Des effectifs qui ne suivent pas

Derrière toute cette verdure à entretenir, près de 2.000 agents de la Ville y s'activent chaque jour, dont plus de 1.000 jardiniers et 300 arboristes, experts sylvicoles, bûcherons… Ceux-là se retrouvent aujourd'hui un peu dépassés par les ambitions écologiques de l’Hôtel de Ville, d'autant p[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles