La bourse ferme dans 6 h 36 min
  • CAC 40

    6 643,04
    -58,94 (-0,88 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 161,86
    -33,06 (-0,79 %)
     
  • Dow Jones

    34 764,82
    +506,50 (+1,48 %)
     
  • EUR/USD

    1,1741
    -0,0006 (-0,05 %)
     
  • Gold future

    1 755,70
    +5,90 (+0,34 %)
     
  • BTC-EUR

    38 169,00
    +479,59 (+1,27 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 119,08
    +10,16 (+0,92 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,43
    +0,13 (+0,18 %)
     
  • DAX

    15 533,71
    -110,26 (-0,70 %)
     
  • FTSE 100

    7 056,04
    -22,31 (-0,32 %)
     
  • Nasdaq

    15 052,24
    +155,40 (+1,04 %)
     
  • S&P 500

    4 448,98
    +53,34 (+1,21 %)
     
  • Nikkei 225

    30 248,81
    +609,41 (+2,06 %)
     
  • HANG SENG

    24 192,16
    -318,82 (-1,30 %)
     
  • GBP/USD

    1,3719
    -0,0001 (-0,01 %)
     

Espèces menacées : après la Liste rouge, le "Statut vert"

·1 min de lecture

L'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) a présenté une nouvelle classification pour les espèces menacées : le statut vert. Des chercheurs l'ont déjà appliqué sur plus de 180 espèces.

L'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), bien connue à travers sa Liste rouge des espèces menacées, a créé un nouveau statut qui prend cette fois une couleur verte. Son objectif : évaluer l'impact des mesures de conservation.

Des espèces qui retrouvent leur rôle au sein des écosystèmes

Dans publié le 28 juillet 2021, l'UICN précise que ce statut vert des espèces, qu'elle a commencé a développé en 2012, est "une nouvelle norme mondiale pour mesurer à quel point une espèce est proche d'être pleinement fonctionnelle sur le plan écologique dans son aire de répartition, et à quel point elle a récupéré grâce à des actions de conservation". Ce statut sera intégré à la fameuse Liste rouge, apportant des informations plus poussées sur les espèces qui recevront cette nouvelle évaluation. Cette norme classera les espèces en neuf catégories de rétablissement (de "complètement rétabli" à "éteint à l'état sauvage"), illustrant également si une espèce reste dépendante d'un soutien continu, si une action de conservation au cours de la prochaine décennie peut lui être bénéfique mais aussi son potentiel de rétablissement au cours du prochain siècle.

"La Liste rouge de l'UICN nous indique à quel point une espèce est proche de l'extinction, mais n'est pas destinée à dessiner une image de son état et de son fonctionnement au sein de son écosystème, remarque le Dr Molly Grace de l'Université d'Oxford, coprésidente du Groupe de travail sur le statut vert des espèces de l'UICN. Avec le statut vert de l'UICN, nous disposons désormais d'un outil complémentaire qui nous permet de suivre le rétablissement des espèces et d'améliorer considérablement notre compréhension de l'état de la faune dans le monde". La communauté scientifique accorde désormais une grande importance au rôle joué par les espèces protégées au sein de leur écosystème. Il marque la différence entre une espèce qui a échappé à l'extinction et une autre qui a pleinement repris ses droits sur son aire de[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles