La bourse ferme dans 4 min
  • CAC 40

    6 671,93
    -40,55 (-0,60 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 938,90
    -23,51 (-0,59 %)
     
  • Dow Jones

    34 086,43
    -260,60 (-0,76 %)
     
  • EUR/USD

    1,0387
    -0,0017 (-0,17 %)
     
  • Gold future

    1 741,60
    -12,40 (-0,71 %)
     
  • BTC-EUR

    15 481,43
    -590,80 (-3,68 %)
     
  • CMC Crypto 200

    375,96
    -4,33 (-1,14 %)
     
  • Pétrole WTI

    75,84
    -0,44 (-0,58 %)
     
  • DAX

    14 402,31
    -139,07 (-0,96 %)
     
  • FTSE 100

    7 489,44
    +2,77 (+0,04 %)
     
  • Nasdaq

    11 139,61
    -86,74 (-0,77 %)
     
  • S&P 500

    3 991,94
    -34,18 (-0,85 %)
     
  • Nikkei 225

    28 162,83
    -120,20 (-0,42 %)
     
  • HANG SENG

    17 297,94
    -275,64 (-1,57 %)
     
  • GBP/USD

    1,2025
    -0,0066 (-0,54 %)
     

Escroquerie massive de Bitcoin : quatre escrocs auraient détourné près de 300 millions de dollars

peterschreiber.media/Adobe Stock

Le gendarme financier américain a porté plainte contre quatre personnes accusées d'avoir arnaqué près de 100.000 personnes. Ils auraient détourné près de 300 millions de dollars dans une énorme fraude à la cryptomonnaie basée sur une pyramide de Ponzi.

Quatre personnes auraient réussi à escroquer près de 295 millions de dollars auprès de 100.000 investisseurs du monde entier : elles viennent de faire l'objet d'une plainte de la Securities and Exchange Commission (SEC), l'autorité de contrôle des marchés financiers américaine, rapporte The Wall Street Journal, le vendredi 4 novembre. Il s'agit du fondateur et de trois promoteurs de la société Trade Coin Club. Selon l'autorité de réglementation, le club d'adhésion de crypto-monnaies fonctionnait comme une pyramide de Ponzi – du nom du célèbre escroc italien Charles Ponzi – qui consiste à rémunérer les investisseurs de la première heure avec les fonds des souscripteurs les plus récents.

Pendant deux ans, le Trade Coin Club aurait levé 82.000 bitcoins (correspondant à 295 millions de dollars en 2018) en promettant à ses 100.000 victimes des profits à partir d'un bot de négociation de cryptoactifs. Pour attirer ses clients, la société avait un argument de taille : elle promettait un rendement quotidien minimum de 0,35 %.

L'équivalent de 55 millions de dollars perçu personnellement par le fondateur

Mais dans les faits, le fondateur, Douver Torres Braga, utilisait l'argent reçu pour son propre compte et pour payer un réseau de promoteurs, dont Joff Paradise, Keleionalani Akana Taylor (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

VIDÉO - Bitcoin : après avoir perdu une fortune, il imagine un plan fou pour retrouver les cryptomonnaies

Des réflexions à Hong Kong pour légaliser les échanges de cryptomonnaies
Bitcoin : un jeune Français condamné pour escroquerie au Maroc
Comment s'exposer au bitcoin via des actions d'entreprises
Après Binance, Crypto.com mise sur la France et veut faire de Paris son siège européen
Cryptomonnaies : le marché peut-il enfin sortir de sa torpeur ?