La bourse ferme dans 2 h 59 min
  • CAC 40

    6 175,20
    +5,79 (+0,09 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 973,53
    -5,31 (-0,13 %)
     
  • Dow Jones

    33 800,60
    +297,00 (+0,89 %)
     
  • EUR/USD

    1,1916
    +0,0011 (+0,10 %)
     
  • Gold future

    1 742,90
    -1,90 (-0,11 %)
     
  • BTC-EUR

    50 733,51
    +236,89 (+0,47 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 292,67
    +65,13 (+5,31 %)
     
  • Pétrole WTI

    60,19
    +0,87 (+1,47 %)
     
  • DAX

    15 248,12
    +13,96 (+0,09 %)
     
  • FTSE 100

    6 895,70
    -20,05 (-0,29 %)
     
  • Nasdaq

    13 900,19
    +70,89 (+0,51 %)
     
  • S&P 500

    4 128,80
    +31,63 (+0,77 %)
     
  • Nikkei 225

    29 538,73
    -229,33 (-0,77 %)
     
  • HANG SENG

    28 453,28
    -245,52 (-0,86 %)
     
  • GBP/USD

    1,3754
    +0,0049 (+0,36 %)
     

Des escape games en ligne, des visioconférences cryptées... les start-up à suivre

·1 min de lecture

Fondé en 2017, Dama Dreams est un studio spécialisé dans la création d'expériences immersives sous formes d’escape games. La jeune entreprise gère ainsi des salles en Normandie, autour de Deauville, et à Paris. Mais la crise a mis un coup d’arrêt à son activité "physique". Les fondateurs ont donc décidé de créer des animations en ligne destinées aux entreprises : des jeux d’une heure environ, animés par un comédien et réunissant des équipes de 4 à 24 collègues. "Avec le télétravail le sentiment d’appartenance à un collectif tend à décroître, constate Emmanuel Teboul, cofondateur de Dama Dreams. L’expérience digitale que nous proposons permet de renouer des liens et de retrouver de la cohésion." Le premier jeu, Braquage sous pression, invite à mettre ses forces en commun pour braquer une banque. Un hold-up virtuel déjà tenté par des salariés de grands groupes… y compris bancaires !

lehangaraenigmes.com/teambuilding-online

Vous vous posez des questions ? Vos collègues ont peut-être les réponses ! L’application d’intelligence artificielle Wingzy met en relation les collaborateurs qui ont des questions avec ceux qui ont des réponses… Le tout, à distance. L’idée ? Remplacer le "Qui peut m’aider" lancé à tue-tête dans l’open space par sa version dématérialisée en télétravail, explique Clément Dietschy, le fondateur de cette jeune société. "L’idée c’est de documenter toutes les connaissances de l’entreprise. On va soit piocher dans des réponses déjà apportées, soit mettre en contact avec (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Les repas de Première classe de British Airways livrés à domicile
Xavier Niel : les coulisses de son management commando
Cancer du col de l'utérus : non-lieu requis pour le vaccin Gardasil (Merck), colère des plaignantes
Suez veut vendre à Cleanaway des actifs stratégiques pour Veolia
Le géant de la crypto Coinbase va débarquer en Bourse le 14 avril