La bourse ferme dans 8 h 17 min
  • CAC 40

    7 133,83
    0,00 (0,00 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 257,82
    -44,32 (-1,03 %)
     
  • Dow Jones

    35 368,47
    -543,34 (-1,51 %)
     
  • EUR/USD

    1,1340
    +0,0010 (+0,09 %)
     
  • Gold future

    1 811,60
    -0,80 (-0,04 %)
     
  • BTC-EUR

    36 423,29
    -900,46 (-2,41 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 166,05
    +156,66 (+15,52 %)
     
  • Pétrole WTI

    86,09
    +0,66 (+0,77 %)
     
  • DAX

    15 772,56
    -161,16 (-1,01 %)
     
  • FTSE 100

    7 563,55
    0,00 (0,00 %)
     
  • Nasdaq

    14 506,90
    -386,86 (-2,60 %)
     
  • S&P 500

    4 577,11
    -85,74 (-1,84 %)
     
  • Nikkei 225

    27 467,23
    -790,02 (-2,80 %)
     
  • HANG SENG

    24 061,65
    -51,13 (-0,21 %)
     
  • GBP/USD

    1,3591
    -0,0008 (-0,06 %)
     

Après son passage au JT, Eric Zemmour s'emporte contre le «procureur Gilles Bouleau»

·2 min de lecture

Sitôt l'échange avec Gilles Bouleau sur le plateau de TF1 terminé, Eric Zemmour s'est emporté contre le journaliste, un «procureur» selon lui.

Déjà, à la fin de l'entretien lors du journal télévisé de TF1, le candidat à l'élection présidentielle Eric Zemmour avait ouvertement regretté ne pas avoir pu parler de son programme. Mais le ressentiment était plus fort. A la sortie des locaux de la première chaîne, le polémiste d'extrême droite s'est emporté contre le journaliste et présentateur Gilles Bouleau: «Si vous voyez toutes les interviews de Mr Bouleau pour tous les autres candidats, vous verrez la différence de ton, de questions. Devant les autres, il s'efface poliment humblement (...) parfois de façon larvaire.»

Avec lui, en revanche, il «s'est révélé un procureur pugnace, de mauvaise foi, me sortant des phrases de mon livre hors de leur contexte», a-t-il regretté. «Monsieur Bouleau n'a pas fait son travail, il a voulu faire le malin devant ses confrères», a-t-il ajouté, après avoir qualifié les questions «d'escroquerie intellectuelle». «Je connais le travail de journaliste (...), je sais ce qu'il aurait dû faire et ce n'est pas ce qu'il a fait», a-t-il conclu.

Lire aussi:Eric Zemmour appelle les musulmans «à renoncer à la pratique de l’Islam»

«Le journaliste a la liberté de ses questions, l’invité de ses réponses», a réagi TF1 auprès de l'AFP. «Gilles Bouleau a mené cette interview sans complaisance ni animosité comme avec chacun de ses invités». Selon un photographe de l'AFP, témoin de la scène, Eric Zemmour s'était emporté contre M. Bouleau à la sortie du plateau. Des insultes auraient même fusé - notamment un «connard» selon nos confrères du «Parisien». Pour Olivier Ubéda, consultant en stratégie politique, directeur national des événements d’Éric Zemmour, interrogé sur BFM, l'exercice était «mitigé». «J’attendais que l’on parle de ce moment rare(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles