Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 724,32
    +97,19 (+1,27 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 043,02
    +66,89 (+1,34 %)
     
  • Dow Jones

    40 000,90
    +247,15 (+0,62 %)
     
  • EUR/USD

    1,0910
    +0,0040 (+0,37 %)
     
  • Gold future

    2 416,00
    -5,90 (-0,24 %)
     
  • Bitcoin EUR

    52 893,98
    +505,61 (+0,97 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 209,14
    +10,57 (+0,88 %)
     
  • Pétrole WTI

    82,18
    -0,44 (-0,53 %)
     
  • DAX

    18 748,18
    +213,62 (+1,15 %)
     
  • FTSE 100

    8 252,91
    +29,57 (+0,36 %)
     
  • Nasdaq

    18 398,45
    +115,04 (+0,63 %)
     
  • S&P 500

    5 615,35
    +30,81 (+0,55 %)
     
  • Nikkei 225

    41 190,68
    -1 033,34 (-2,45 %)
     
  • HANG SENG

    18 293,38
    +461,05 (+2,59 %)
     
  • GBP/USD

    1,2990
    +0,0075 (+0,58 %)
     

Eric Ciotti ordonne la fermeture du siège des Républicains

SOPA Images

Le feuilleton des Républicains continue. Éric Ciotti est toujours sous le coup de vives protestations internes, face à sa volonté de passer un accord avec le Rassemblement national en vue des législatives. Ce mercredi 12 juin, le président des Républicains a pris, selon Le Parisien, une décision drastique. En parallèle de la conférence de presse d'Emmanuel Macron, il a ainsi ordonné la fermeture du siège des Républicains, place du Palais-Bourbon. Les permanents étaient priés de quitter les locaux du parti avant midi.

«Il est fou !», s’exclamait l’un d’entre eux. «J’ai dix minutes pour évacuer le bureau», s’est plaint un autre. Ce n’est là qu’un énième rebondissement de l’affaire qui secoue Les Républicains depuis maintenant deux jours. Depuis qu’Éric Ciotti a émis le souhait d’un accord avec le RN, il a été lâché par l’ensemble de son cabinet, à l’exception de deux collaborateurs. Il a même été interdit d’accès aux réseaux sociaux et même à son adresse mail du parti.

L’objectif est de l’empêcher d’utiliser les canaux officiels de sa famille politique pour s’exprimer. Un bureau politique sauvage est prévu ce mercredi 12 juin à quinze heures. La destitution d’Éric Ciotti de la présidence du mouvement et son exclusion du parti ne sont pas à exclure. «Vous pouvez nous adresser par retour de courriel une procuration», a envoyé Annie Genevard, l’actuelle secrétaire générale du parti, pour que tous les élus puissent se prononcer. Selon son entourage, contacté par LCI, Eric Ciotti «exclut (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Boeing : les passagers d’un vol Paris-Tokyo passent malgré eux la nuit en Turquie
Eric Ciotti est officiellement exclu du parti Les Républicains «à l'unanimité»
Nucléaire : quand Emmanuel Macron nous refait le coup des 8 nouveaux EPR
Législatives 2024 : Jordan Bardella reste évasif sur la réforme des retraites
Pourquoi le plus moderne des avions de chasse russe reste cloué au sol