La bourse est fermée
  • Dow Jones

    35 207,77
    +627,69 (+1,82 %)
     
  • Nasdaq

    15 213,67
    +128,19 (+0,85 %)
     
  • Nikkei 225

    27 927,37
    -102,20 (-0,36 %)
     
  • EUR/USD

    1,1283
    -0,0034 (-0,30 %)
     
  • HANG SENG

    23 349,38
    -417,31 (-1,76 %)
     
  • BTC-EUR

    43 576,93
    -194,12 (-0,44 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 267,57
    +7,42 (+0,59 %)
     
  • S&P 500

    4 591,83
    +53,40 (+1,18 %)
     

Equans, Universal Music: quand Bouygues investit, Bolloré encaisse

·2 min de lecture

EDITO - Sept milliards... C'est la somme que Bouygues investit dans Equans et que Bolloré a touchée d'Universal. Deux mouvements inverses de deux entrepreneurs au soir de leur vie.

Sept milliards pour une dernière œuvre ? Le montant de , la filiale "Services" qu’Engie a construite pour mieux s’en séparer, fait irrésistiblement penser aux… sept milliards d’euros que Bolloré a reçus il y a un peu plus d’un mois, sous forme d’actions Universal Music, . Ces deux opérations phare de l’automne n’affichent qu’une différence, de taille : quand Bouygues investit, Bolloré encaisse…

Elle éclaire ce moment de la vie de deux entrepreneurs-héritiers hors pair, qui n’ont pas reçu le patrimoine familial exactement dans le même état, qui ont bataillé l’un contre l’autre à la fin du siècle dernier, mais dont le parcours, en fin de compte, présente bien des similitudes : une formation sur le tas plutôt que dans les bonnes écoles, un contrôle capitalistique de leur groupe, un goût du risque mâtiné de sagesse rentrée, , et des velléités de retraite affichées – les deux hommes vont passer le cap des 70 ans au printemps prochain. C’est donc pour eux le moment de faire les derniers ajustements avant départ, pour des opérations qui se comptent en milliards.

Paris audacieux

Martin Bouygues a opté résolument pour l’attaque, faisant en un coup grossir de moitié l’entreprise qu’il va laisser. La ne le laisse pas non plus inactif dans le secteur de la communication. Et l’impasse sur Alstom doit plus à la catastrophe de Fukushima qu’à son manque de flair. "On apprend beaucoup de ses échecs, l’essentiel est de les reconnaître, de ne pas les cacher, et d’en tirer les leçons et de rebondir", écrit-il d’ailleurs dans le Dictionnaire amoureux de l’entreprise et des entrepreneurs (Plon), qui vient de paraître, et où il s’est chargé de l’article "Bâtir" - cela ne se s’invente pas…

Dans le même ouvrage, et c’est tout aussi révélateur, Vincent Bolloré a opté pour l’article "Transmettre", puisqu’il a annoncé depuis des lustres qu’il se retirerait le 17 février 2022, date du bicentenaire de l’entreprise familiale qu’il a formidablement transformée. Lui aussi a réussi des paris incroy[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles