La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 569,16
    -97,10 (-1,46 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 083,37
    -74,77 (-1,80 %)
     
  • Dow Jones

    33 290,08
    -533,37 (-1,58 %)
     
  • EUR/USD

    1,1871
    -0,0040 (-0,33 %)
     
  • Gold future

    1 763,80
    -11,00 (-0,62 %)
     
  • BTC-EUR

    30 003,66
    -1 875,02 (-5,88 %)
     
  • CMC Crypto 200

    881,63
    -58,32 (-6,20 %)
     
  • Pétrole WTI

    71,64
    +0,60 (+0,84 %)
     
  • DAX

    15 448,04
    -279,63 (-1,78 %)
     
  • FTSE 100

    7 017,47
    -135,96 (-1,90 %)
     
  • Nasdaq

    14 030,38
    -130,97 (-0,92 %)
     
  • S&P 500

    4 166,45
    -55,41 (-1,31 %)
     
  • Nikkei 225

    28 964,08
    -54,25 (-0,19 %)
     
  • HANG SENG

    28 801,27
    +242,68 (+0,85 %)
     
  • GBP/USD

    1,3809
    -0,0115 (-0,82 %)
     

EPR finlandais : Areva va encore devoir mettre la main au portefeuille

·1 min de lecture

Pour terminer le chantier de l'EPR finlandais, Areva va de nouveau devoir sortir le chéquier. C'est ce qu'a annoncé le futur opérateur de la centrale, l'énergéticien finlandais TVO. 600 millions d'euros au total pour le consortium mené par Areva. TVO et Areva SA "ont trouvé un accord sur les termes de l'achèvement du projet OL3", réacteur en construction depuis près de seize ans à Olkiluoto dans le sud-ouest de la Finlande, a indiqué le groupe finlandais dans un communiqué.

"Ce n'est pas de l'argent qui va aller à TVO, c'est de l'argent qui va aller pour terminer le projet", a précisé à l'AFP le PDG du groupe finlandais, Jarmo Tanhua. Ces 600 millions d'euros supplémentaires correspondent à une nouvelle évaluation des coûts en date de début 2021. Issue de l'ancien groupe Areva, dont les activités principales ont par ailleurs donné naissance à Orano et Framatome (filiale d'EDF), Areva SA est une structure publique dont le but essentiel est d'achever ce chantier finlandais.

>> A lire aussi - Areva : le réacteur nucléaire EPR finlandais mis en service en 2022, plus de 10 ans de retard !

"A partir de juillet 2021 et jusqu'en février 2022, les deux parties couvriront leurs coûts respectifs", précise TVO. Mais en cas de retard au delà de février 2022, "il y aura une compensation supplémentaire, dépendant de la date d'achèvement", indique l'entreprise. Le chantier de l'EPR finlandais, qui a débuté en 2005 et devait initialement s'achever en 2009, a viré au fiasco industriel, avec plus (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

L’orage sur les cryptomonnaies est-il un danger pour la Bourse ?
Naval Group va céder ses activités dans l'éolien flottant à un groupe italien
Le moteur de fusée Prometheus nous permettra-t-il de rester dans la course à l’espace ?
La filiale d'énergie de Casino bientôt introduite en bourse ?
À Toulouse, Ikea va ouvrir un concept unique

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles