La bourse est fermée

Epargne : les placements gagnants et perdants de 2020

Vincent MIGNOT
1 / 1

Epargne : les placements gagnants et perdants de 2020

Un « boom des placements » : c’est ce qu’a connu la France en 2019, selon l’expression de Cyril Blesson, associé au sein du cabinet Pair Conseil, qui édite les Cahiers de l’Epargne. L’économiste estime en effet à 145 milliards d’euros le total des sommes placées cette année par les Français sur des produits financiers. Si l’on ajoute les « 55 à 70 milliards d’euros » investis dans l’immobilier, l’année est définitivement historique.

Deux facteurs, en particulier, ont permis ce dynamisme. Le premier : le « choc des revenus » lié aux mesures fiscales (réduction de la taxe d’habitation notamment) et de pouvoir d’achat (annulation de la taxe carbone, revalorisation de la prime d’activité, etc.) prises par l’exécutif, et qui ont permis une hausse moyenne de 3,2% des revenus des ménages cette année, selon la récente note de conjoncture de l’Insee. La seconde : la faiblesse des taux, qui a créé un effet d’aubaine autour de l’achat immobilier.

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Banque, tabac, APL… Ces hausses et ces baisses qui vous attendent dès le 1er janvier 2020
- Ces objets que vous ne pourrez plus acheter en 2020
- Crédit immobilier : ruée sur la renégociation