La bourse est fermée
  • Dow Jones

    33 919,84
    -50,63 (-0,15 %)
     
  • Nasdaq

    14 746,40
    +32,49 (+0,22 %)
     
  • Nikkei 225

    29 839,71
    -660,34 (-2,17 %)
     
  • EUR/USD

    1,1729
    +0,0001 (+0,01 %)
     
  • HANG SENG

    24 221,54
    +122,40 (+0,51 %)
     
  • BTC-EUR

    35 207,12
    -2 381,86 (-6,34 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 022,44
    -41,40 (-3,89 %)
     
  • S&P 500

    4 354,19
    -3,54 (-0,08 %)
     

Epargne : que faire de votre assurance vie lors d'un divorce ?

·1 min de lecture
Un couple se dispute
Un couple se dispute

Thierry Renard, co-fondateur de Ritchee

Thierry Renard : « Il est ici question de placement bancaire. Il faut faire attention au libellé. Le libellé peut être personnel, nominatif... mais l'argent peut appartenir à la communauté, dans la mesure où c'est la communauté qui abonde ce placement pendant le mariage. Souvent les clients peuvent être amenés à se tromper sur ce point. Bien évidemment, sous le régime - sans contrat - de la communauté réduite aux acquêts, tout ce que vous pouvez acquérir à compter du mariage appartient à la communauté. De l'autre côté, avec ce régime, tout ce qui est antérieur au mariage et ce qui est reçu en donation ou succession est bien personnel et nominatif. En revanche, les revenus [intérêts bancaires ou plus-values, NDLR] tirés de ces placements bancaires personnels lors du mariage sera communautaire. »

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Gaz ou électricité : quelle énergie est désormais la moins chère pour vous ?
- Assurance vie, assurance auto et habitation : 3 choses à ne surtout pas faire
- Bon plan forfait mobile : profitez de promos exceptionnelles avec le Big RED

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles