Marchés français ouverture 1 h 54 min
  • Dow Jones

    34 160,78
    -7,31 (-0,02 %)
     
  • Nasdaq

    13 352,78
    -189,34 (-1,40 %)
     
  • Nikkei 225

    26 705,58
    +535,28 (+2,05 %)
     
  • EUR/USD

    1,1157
    +0,0010 (+0,09 %)
     
  • HANG SENG

    23 581,01
    -225,99 (-0,95 %)
     
  • BTC-EUR

    33 450,68
    +950,13 (+2,92 %)
     
  • CMC Crypto 200

    846,45
    +26,94 (+3,29 %)
     
  • S&P 500

    4 326,51
    -23,42 (-0,54 %)
     

Envoyer des SMS comme un ventriloque, ce sera bientôt possible !

·2 min de lecture

Imaginez qu’il soit possible d’écrire sur son smartphone ou son ordinateur sans les mains, sans la voix, simplement en épelant silencieusement les mots. C’est ce que propose une équipe de chercheurs de l’Institut de technologie de Géorgie aux États-Unis grâce à un appareil dentaire intelligent. La recherche est menée par Thad Starner, qui avait notamment participé au développement des lunettes Google Glass.

L’appareil a été baptisé SilentSpeller, que l’on pourrait traduire par « épellation silencieuse ». Il s’agit en réalité d’une utilisation détournée d’un appareil appelé SmartPalate, utilisé par certains orthophonistes pour travailler sur la prononciation. L’appareil, qui recouvre le palais, intègre 124 capteurs qui détectent les mouvements de la langue. Normalement, ces résultats sont affichés sur un écran pour permettre au patient de visualiser sa manière d’articuler et la corriger.

L’un des chercheurs montre l’utilisation du SilentSpeller pour écrire tout en effectuant d’autres tâches ou dans des environnements bruyants. © Alex Olwal, Georgia Institute of Technology

Un taux d’erreur de seulement 3 %

Avec SilentSpeller, les mouvements de la langue sont automatiquement analysés afin d’identifier les lettres prononcées, voire des mots entiers. Les chercheurs ont réussi à atteindre une précision de 97 % pour les lettres et 93 % pour les mots, ce qu’ils comparent à l’utilisation d’un clavier miniaturisé, comme sur un écran de smartphone.

Le prototype actuel est assez encombrant et doit être connecté par un câble. Toutefois, les chercheurs comptent bien l’améliorer, et notamment ajouter des capteurs pour les lèvres afin d’améliorer la précision. Le SilentSpeller pourrait à terme devenir un moyen de saisir du texte avec des lunettes de réalité augmentée ou même avec un smartphone pour garder ses mains libres. Toutefois, le dispositif pourrait surtout aider les personnes souffrant de troubles moteur, comme la maladie de Parkinson, ou souffrant d’un handicap.

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles