Marchés français ouverture 7 h 18 min

Envie de lancer votre business ? Cette alternative méconnue à la franchise

Si vous n’avez pas les fonds nécessaires, la location-gérance peut être un bon compromis face à la franchise, qui demande parfois un investissement conséquent. Mais attention à ne pas tomber dans certains pièges. Décryptage avec Laurent Delafontaine, expert de ce système.

C’est un fait, de plus en plus de salariés envisagent de se reconvertir à un moment ou à un autre de leur carrière. D’après un sondage Yougov paru début mai, six Français sur dix ont déjà pensé à changer de métier au cours de leur vie. Pour certains, c’est l’envie entrepreneuriale qui prend le dessus. Dans ce cas, la franchise peut représenter la voie la plus simple d’accès, garantissant à la fois un nom d’enseigne déjà connu, et un concept de business éprouvé. Le hic, c’est que l’investissement financier demandé au candidat à la franchise peut être très élevé : comptez 200.000 euros chez Alain Afflelou, 180.000 euros pour un McDonald’s, ou encore 200.000 euros pour ouvrir un Courtepaille.

Si vous ne disposez pas d’un tel budget, ne vous découragez pas pour autant. Une solution, méconnue du grand public, peut représenter une bonne alternative à la franchise. : la location-gérance. “Son principe est simple : une entreprise, propriétaire d’un fonds de commerce, confie à une autre la gestion de son fonds en contrepartie d’une redevance”, résume Laurent Delafontaine, dirigeant et co-fondateur de Axe Réseaux, cabinet spécialisé dans la franchise. En d’autres termes, la location-gérance offre la possibilité d’exploiter un fonds sans en être propriétaire, à la différence d’une franchise classique. Certains réseaux de franchise le proposent, mais il n’existe malheureusement pas de listes ou de site qui permettent de les retrouver facilement.

>> À lire aussi - Franchises : ces enseignes qui vous permettent de vous lancer... sans trop de risques

L’intérêt de la formule est donc de se limiter au paiement d’un loyer sans avoir un apport financier personnel important à apporter. “Concrètement, pour qu’un fonds de commerce soit mis en location-gérance, il faut qu’il ait déjà derrière lui deux années d’exploitation minimum. Ensuite, doit être signé un contrat de location-gérance, stipulant la durée (déterminée ou indéterminée), le loyer, le niveau d’exclusivité (autre activité possible

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Obsèques : cette société vous propose de diviser par deux votre facture
Cadres, 8 solutions pour financer votre EMBA
Retraite : des économistes proposent une alternative à l’âge pivot
Pour faire du business en Suède, évitez le bling-bling
Votre métier sera-t-il remplacé par un robot ?