La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 742,25
    -11,72 (-0,17 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 977,90
    -6,60 (-0,17 %)
     
  • Dow Jones

    34 429,88
    +34,87 (+0,10 %)
     
  • EUR/USD

    1,0531
    +0,0002 (+0,02 %)
     
  • Gold future

    1 811,40
    -3,80 (-0,21 %)
     
  • BTC-EUR

    16 166,23
    -58,39 (-0,36 %)
     
  • CMC Crypto 200

    404,33
    +2,91 (+0,72 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,34
    -0,88 (-1,08 %)
     
  • DAX

    14 529,39
    +39,09 (+0,27 %)
     
  • FTSE 100

    7 556,23
    -2,26 (-0,03 %)
     
  • Nasdaq

    11 461,50
    -20,95 (-0,18 %)
     
  • S&P 500

    4 071,70
    -4,87 (-0,12 %)
     
  • Nikkei 225

    27 777,90
    -448,18 (-1,59 %)
     
  • HANG SENG

    18 675,35
    -61,09 (-0,33 %)
     
  • GBP/USD

    1,2296
    +0,0040 (+0,33 %)
     

Entretien annuel de sa chaudière: quelles sont les règles?

© globalenergysystems / Pixabay

PRATIQUE- L’entretien de sa chaudière est obligatoire. Mais quelles en sont les raisons? Comment se déroule la visite? Quels sont les risques? Éléments de réponse.

Vous l’ignorez peut-être, mais entretenir sa chaudière constitue une obligation légale. Le décret numéro 2009-649 du 9 juin 2009 précise en effet que toute chaudière dont la puissance est comprise entre 4 kilowatts et 400 kilowatts doit faire l’objet d’un entretien annuel. Ainsi, que votre chaudière fonctionne au bois, au fioul, au charbon ou en multicombustible, elle doit être révisée au moins une fois par an par un professionnel. C’est d’ailleurs aussi valable pour les chaudières à gaz désormais interdites dans les constructions neuves.

Il faut également savoir que cette obligation d’entretien concerne divers équipements de chauffage, comme les pompes à chaleur et les appareils de chauffage avec ventilation. Cette loi entrée en vigueur le 1er janvier 2010 s’applique sur les chaudières individuelles et les équipements collectifs. Dans le premier cas, il appartient au locataire ou au propriétaire du logement de solliciter un professionnel chauffagiste. Dans le second, c’est au syndicat de copropriétaires ou au propriétaire de l’immeuble de s’assurer de l’entretien annuel de l’équipement.

Pourquoi de telles règles?

Si les pouvoirs publics ont jugé utile de rendre l’entretien des chaudières obligatoire, c’est d’abord à cause du risque d’intoxication au monoxyde de carbone. Ce gaz est en effet très dangereux. Étant invisible et inodore, il n’est pas détectable. S’il est susceptible de générer des maux de tête, des vertiges et des nausées, son intoxication peut causer la mort. Une centaine de décès sont recensés chaque année en France. Neuf fois sur dix, les victimes sont intoxiquées dans leur logement. En cause, la plupart du temps, le manque d’entretien de l’équipement de chauffage, ajouté à une aération insuffisante du logement. L’obligation a donc, avant tout, vocation à protéger les personnes. Néanmoins, entretenir sa chaudière revêt d’autres effets positifs. Comme tout appareil, un entretien régulier permet d’éviter les pannes et d’allonger sa durée de vie. Il pe[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi