La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 097,21
    +1,22 (+0,02 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 178,01
    +4,03 (+0,10 %)
     
  • Dow Jones

    33 978,08
    +28,67 (+0,08 %)
     
  • EUR/USD

    1,0874
    -0,0018 (-0,16 %)
     
  • Gold future

    1 927,60
    -2,40 (-0,12 %)
     
  • BTC-EUR

    21 671,24
    +394,25 (+1,85 %)
     
  • CMC Crypto 200

    526,66
    +9,65 (+1,87 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,38
    -1,63 (-2,01 %)
     
  • DAX

    15 150,03
    +17,18 (+0,11 %)
     
  • FTSE 100

    7 765,15
    +4,04 (+0,05 %)
     
  • Nasdaq

    11 621,71
    +109,30 (+0,95 %)
     
  • S&P 500

    4 070,56
    +10,13 (+0,25 %)
     
  • Nikkei 225

    27 382,56
    +19,81 (+0,07 %)
     
  • HANG SENG

    22 688,90
    +122,12 (+0,54 %)
     
  • GBP/USD

    1,2395
    -0,0012 (-0,10 %)
     

Entreprises : le guichet unique devient obligatoire le 1er janvier, les professionnels inquiets

Pixabay

Depuis quelques heures, le guichet unique dédié aux entreprises est obligatoire, à compter de ce dimanche 1er janvier. Cette plateforme qui centralise près de 56 formulaires, et qui remplace les six réseaux de centres de formalités des entreprises, doit permettre à ces dernières de déclarer en ligne "l’ensemble de leurs formalités auprès des organismes avec lesquels elles seront en contact tout au long de leur vie" comme lors de la création, de l'évolution ou de la cessation d'activité. Or sa mise en place suscite l'inquiétude des professionnels, rapporte Le Journal du dimanche, samedi 31 décembre.

Car depuis samedi 31 décembre minuit, certains sites qui existaient jusqu'à présent ne fonctionneront plus, comme la partie création d'entreprises d'Infogreffe, ou encore AutoEntrepreneur.fr. La plateforme a été testée par les professionnels, et leur conclusion est sans équivoque. Le système présente des anomalies, des lourdeurs, des informations inutiles demandées, et surtout une accessibilité difficile, rapporte Le JDD. En octobre dernier, François Hurel, le président de l'Union des auto-entrepreneurs (UAE), déplorait la situation des autoentrepreneurs, qui allaient passer d'une démarche rapide à un "parcours d'inscription nébuleux et contre-intuitif, nécessitant au minimum près de deux heures de temps pour être finalisé", rapportait l'AFP, le 16 novembre dernier.

En décembre, plusieurs organisations professionnelles comme le Conseil national des barreaux avaient demandé le report (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Cinéma : le secteur a enregistré 152 millions d'entrées dans les salles françaises en 2022
Les "dupes", les produits stars de TikTok qui boostent les ventes
Meta se lance dans les lunettes intelligentes en rachetant Luxexcel
Aéronautique : cet avion est le tout dernier Boeing 747
Le prix exorbitant de ce nouveau carburant... synthétique !